barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR historique : site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« je suis le plus heureux des hommes lorsque je deviens une femme. Et là, je suis differente, douce et adorant la tendresse. »
voir toutes les citations des copines

L’orientation sexuelle des femmes transgenres !!! ?...

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Lucie Sobek )
Dans un autre forum où on parle … un peu, relatif à ‘’l’orientation sexuelle des femmes transgenres’’, la question est posée des désirs et rêves de sexualité dont nous prenons conscience du fait de notre féminité vécue.
Sommes-nous, restons-nous ou devenons-nous hétéro ou plutôt bisexuels ou homosexuels du fait de notre façon de vivre?
La question ne m’a pas semblée si anodine que cela et je vous la transmets.
Pourquoi ?
D’une part, quand je lis les commentaires et les appréciations de photos des unes et des autres, ici et ailleurs, je vois apparaître souvent le souci de séduire et de paraître. Mais séduire qui et dans quel but ? Simplement se faire admirer ou bien/ ou aussi le désir d’un flirt amoureux ? Séduire simplement ou attirer un autre garçon ou une fille _ plus difficile, me semble t-il _ dans ses bras. Il n’y a pas dans cette remarque une once de discours moralisateur mais simplement la recherche de ce qui peut être un objectif agréable.

D’autre part, il a cette question de ce que devient notre ‘’virilité’’ lorsque nous nous transformons en personnage féminin. J’ai écrit sur cet autre forum : ‘’ Vêtu(e) d'une robe ou d'une tenue sensuelle et soyeuse, on (je) perd cette conviction intime de ma sexualité physique au profit d'une ''nébulisation'' de celle ci vers une sorte d'angélisme transsexuel. Partager ce rêve éveillé avec un ou d'autres ''anges'' devient une démarche complémentaire pleine de candeur et de simples plaisirs (quand même très réels). Ces sensations partagées de la beauté et de la sensualité, la danse, les caresses intimes, cette similitude de personnalité associée à une forme de libération mentale font de ce mouvement profondément transsexuel un délice érotique tout autant que psychique et physique ... De plus, elles provoquent en même temps la disparition (souvent temporaires) des barrières carcérales qui entravent nos dimensions féminines ‘’
Est-ce un (mon) fantasme ou bien le partagez-vous ?

Enfin, combien de fois n’avons-nous pas lu ‘’ quand je rentre chez moi, je m’habille aussi vite que possible en femme pour vivre enfin ma vraie nature ‘’ Je me suis toujours demandé en quoi un vêtement pouvait transformer intimement une personne. Le dicton ‘ ‘ l’habit ne fait pas le moine ‘’ serait-il devenu faux … si tant est qu’il a été vrai un moment ?
Que l’habit puisse avoir un effet sur son comportement et son humeur me semble profondément juste, au moins en ce qui me concerne mais qu’il puisse me faire traverser le miroir d’ Alice me semble surdimensionné. Qu’un vêtement puisse par son aisance, son confort et sa douceur me faire atteindre le Nirvana, je ne le contesterai pas mais cela ne change pas ma personnalité profonde et je suis autant féminin en pantalon d’homme que lorsque je revêt une robe soyeuse.
Est-ce qu’il n’y a pas une confusion du discours dans cela ? Est-ce que se dire femme lorsque l’on s’habille à la façon des femmes n’est pas une justification que l’on se donne à cette façon de se donner du plaisir ?
Questions en quête de réponse …
Bises à toutes.
LS

Avis des 37 lecteurs - note moyenne : 3.76 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès au site version smartphone - Contact webmaster