barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR historique : site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« Merci pour la qualité de ce site sans lequel nous ne pourrions exister autrement que par le coté le plus trivial de notre condition. »
voir toutes les citations des copines

Confinement du 3ème type

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Lucie Sobek )
Eh oui, un film des années 1980 nous avait fait découvrir avec émerveillement ces ‘’rencontres du 3ème type’’…
Cette belle année pourrie 2020 nous fait goûter aux ‘’Non-Rencontres du 3ème type’’ … et dans un éventail de variétés éblouissant.
Tout d’abord, Un Covid extraordinaire, venu d’ailleurs et peut-être d’on ne sait où, nous confine dans nos cabanes et jardins (pour les plus chanceux) pendant plusieurs mois. Il nous fait découvrir la promiscuité des appartements trop petits, l’impossibilité de trouver un peu de solitude et de calme, et par les médias interposés, la peur de la peste noire et du retour de la grippe espagnole … pas sympa, celles là !
Grace aux médias, nous savons à la minute près combien de covidés il faut ajouter au tableau noir et la frayeur d’une contamination sournoise et longue.
Par ces mêmes médias, nous découvrons ce monde généreux tout autant que ténébreux du Conseil Scientifique de Santé dans lequel grenouillent avec efficacité et virulence, les intérêts inassouvissables de Lobbies aux têtes multiformes et le plus souvent inconcevables … Ah le beau serment d’Hippocrate !
Toujours par l’intermédiaire de Savants aussi Médiatiques que Patentés, nous apprenons l’inutilité puis l’utilité de masques et lotions magiques supposés nous protéger de ce virus monstrueux … ‘’Le bon sens tout près de chez vous’’ nous clamait une réclame bancaire … sauf que le ‘’tout près de chez vous’’ a pris des dimensions astronomiques autant que le bon sens, d’ailleurs … et tellement près de chez nous que l’on ne s’est même pas alarmé du passage à 3 secondes lumière de la terre d’un astéroïde, une comète de plusieurs kilomètres de diamètre : un cheveu astronomique ! … mais COVID oblige, ‘’A Seigneur, Tout Honneur’’ …
Et toujours, grâce à cette inépuisable source d’informations que sont les réseaux dits sociaux, nous sommes gardés ‘’au chaud’’ en prévision de la prochaine explosion virale… et si ce n’est pas ce covid-ci, on en trouvera bien un autre ressorti de la fonte des glaces polaires où il se trouve emprisonné (mais pas congelé) depuis quelques dizaines de milliers d’années … Comme le disait un paléontologue fameux, l’avenir darwinien est devant nous … la connerie aussi (en croissance exponentielle)…
Notre deuxième rencontre a été celle de notre confinement de personnes Trans ou BI avec notre famille et notre entourage immédiat. Plus moyen de trouver un moment pour enfiler une robe, se mettre un peu de maquillage et quelques bijoux pour se prendre en photo avant de tout remettre dans les valises secrètes. Pourquoi ? Parce que Madame est toujours présente et NE VEUT PAS de cela… Pourquoi ? D’abord, le plus souvent, elle n’en sait rien ‘’c’est comme cela, ça ne se fait pas ’’ (elle qui passe la moitié de son temps en pantalon et costume trois pièces) et surtout parce que l’on n’ose pas lui en parler en tête à tête, exposer son point de vue et défendre sa propre personnalité. Ensuite, parce qu’elle pourrait, cette personne aimée et dont on ressent l’amour et avec qui on a fabriqué nos enfants, avec l’appui d’une société aussi stupide qu’elle, nous diffamer et faire connaître au monde entier, à commencer par son entourage (je le sais, on m’a fait le coup et ce n’est pas drôle) cet impensable anomalie mentale qu’un homme puisse aimer porter robes et jupes et faire savoir que cet homme c’est soi-même. Autrement dit, qu’elle puisse galvauder cette information et nous faire connaître horreur et déshonneur … et peut-être même, nous mettre à la porte de notre propre maison avec nos jupons et sous-tifs en bandoulière … Confinement dans le silence et la souffrance : ‘’Marche et crève’’ c’est cela la virilité ! Celle que l’on attend de nous, pauvres mecs, bêtes que nous sommes!
Ma troisième rencontre, celle du troisième type que je ne recherchais certainement pas, c’est un accident complètement stupide et sans gloire aucune: poser le pied dans une ornière boueuse qui vous fait cadeau, en guise d’adieu, d’un arrachement du tendon du quadriceps (le gros muscle qui est au dessus de la jambe et qui vous permet de marcher et de plier le genou). Un cadeau somptueux qui, outre une opération délicate et douloureuse, pendant et après, longtemps après, vous colle dans le confinement d’une pièce où ne peut se déplacer qu’avec des béquilles, ne faire sa toilette et ses besoins physiologiques qu’au prix d’une gymnastique périlleuse autant qu’acrobatique et d’une rééducation fonctionnelle de plusieurs mois tout aussi compliquée et difficile… bonjour le plaisir de la vie … Un seul avantage (mais énorme, quand même), l’impossibilité, avec l’attelle qui vous bloque la jambe, d’enfiler un pantalon : Que faire ? Rester à poil ou en slip (mais on ne peul pas l’enfiler tout seul, ce slip) … quant à se laver ces petits coins où la ‘’t’jotte goutte’’, le petite dernière, va s’aplatir trop tard, ce sera ‘’plus tard’’ parce que le médecin vous a interdit de la quitter, cette foutue jambière qui vous démange et vous gratte à longueur de journée … tout autant qu’il vous interdit de poser le pied par terre pendant trois semaines : bonjour l’arôme !...
C’est cela MON confinement, ma rencontre du troisième type … que je ne vous souhaite pas de rencontrer et si vous voyez un trou trouble, écartez vous à cent pas…. en faisant attention de ne pas tomber dans un autre !...
Une chance ? Mais serait-ce celle de l’année : cette citation d’un auteur actuel : ‘’Le féminisme libère l’homme de l’obligation d’être un gros con…’’ Si cela pouvait être vrai je bénirais et encenserais SdB … mais ce n’est pas près d’arriver …
Bonne chance et attention aux trous (noirs) !...


Avis des 15 lecteurs - note moyenne : 3.6 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès au site version smartphone - Contact webmaster