barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR historique : site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« Tout homme cultive un jardin secret de feminité. Grace au site hommefleur, très intéressant,on ne peut plus jamais se sentir seule. Chacun est libre d'exprimer ses sentiments. Longue vie..... »
voir toutes les citations des copines

Je suis bigenre ... donc, je suis normal. Chapitre 5: Essai d'analyse Partie 2_3h

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Lucie Sobek )
Conclusion

Parce que mon regard sur le monde et sur les autres se veut teinté de respect de la vie et que mes relations cherchent à être porteuses de douceur et de consensus plutôt que de violence et de force autoritaire,
Parce que je pense que nos moyens techniques nous permettent, à tous, de vivre dans une certaine aisance et jouissance de l’existence plutôt que dans l’égoïsme surabondant des uns et le dénuement des autres,
Parce que je suis pacifique et respectueux de ceux qui m’entourent, des femmes, tout particulièrement,
Parce que je choisis de porter une robe quand je lis ou que j’écris, pendant que je flâne dans mon jardin, me promène en ville ou fais mes commissions plutôt que de porter un pantalon que j’utiliserai pour d’autres activités,
Parce que porter un collier autour du cou, une bague au doigt ou encore des boucles d’oreilles me procure d’agréables sensations,
Parce que je suis ce que ma nature m’a donné d’être, que j’en suis conscient et accepte cet état,

Tout cela ferait-il de moi un Cinglé-Anormal et amoral ?

Non, je ne le crois pas, et vous est-t-il encore possible de le penser ?

Comment œuvrer ensemble pour l’amélioration du bien-être de tous et de chacun et pour la reconnaissance de la particularité de chaque personne dans son identité profonde ?

Nous, derniers humains (malgré notre nombre), si nous n’apprenons pas à regarder l’Autre avec empathie et sympathie, quelque soit le sexe et le genre de cette personne, nous mourrons de nos conflits sociaux.

Nous, derniers humains, si nous n’apprenons pas à vivre et à partager avec l’Autre, quelle que soit sa couleur de peau, sa langue ou son mode de vie, nous mourrons de nos conflits militaires.

Nous, derniers humains, si nous voulons continuer à vivre et à prospérer, il nous faudra apprendre à aimer l’Autre dans sa personnalité et sa diversité, sans le juger ‘’par habitude’’…

Pour terminer, voici, au dos de la couverture, le texte du manifeste qui a été distribué à la ‘’ marche des fiertés ‘’ de Paris en Juin 2011, autrefois appelée Gay-Pride.
Paris, février 2012/ Ham Août 2020


Avis des lecteurs - note moyenne : 0 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès au site version smartphone - Contact webmaster