barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR historique : site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« je reviens vers vous tant la dualité qui est en chacun(e) de nous est un bien précieux qu'il nous faut regarder ensemble. Michelle »
voir toutes les citations des copines

Fétichisme

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Lucie Sobek )
Je viens de recevoir une nouvelle ‘’tenue’’ folle … ce que les chinois appellent une robe de grossesse. Oh ! elle n’est pas tombée du ciel ni arrivée par erreur d’adressage…J’en ai déjà plusieurs et elles me ravissent autant les unes que les autres …Toute rose en tulle, à volants d’une ampleur immense qui s’enroule dans mes jambes quand je pivote sur moi-même et forme une traine presque lourde quand je me déplace …des manches longues en trompettes … complètement inutilisable pour une activité ordinaire …
Je me souviens d’avoir vu un film qui raconte l’histoire rocambolesque d’une femme qui avait été portée disparue lors d’un voyage et qui en revient un peu plus tard …Pour ne pas effrayer ses amies rassemblées pour une ‘’tea-party’’ et revêtues d’angéliques tenues d’après-midi, elle s’habille elle-même d’un de ces déshabillés vaporeux propre aux années folles et s’amuse par le jeu de placards amovibles et de reflets de miroirs à des apparitions et disparitions qui font progressivement faire prendre conscience à ses copines de sa présence réelle dans un jeu de cache-cache complètement onirique … retrouvailles joyeuses dans une atmosphère un tantinet lesbienne … et moi, de ces tenues, j’en ai rêvé jusqu’à découvrir ces robes chinoises …
Robes douce et vaporeuses !... Oui, incontestablement douce mais pas soyeuse. De cette douceur ambigüe que donne le tulle, par les caresses un peu rugueuses que ce tissu procure mais aussi par la légèreté quasiment impalpable du toucher que l’on ressent et pourtant !
Folle, est le terme qui me vient à l’esprit quand je la vois et je la porte. Oui, de cette folie qui vous amène vers une forme de comportement fétichiste où la robe se substitue à la personne pour qui elle est supposée avoir été fabriquée, et où cette robe, cet objet vous fait gouter à la femme qu’elle remplace et dans laquelle vous vous sentez complètement immergée. N’est-ce pas la définition même du fétichisme ?
Je ne vais pas pour autant me flageller par punition _ je ne ma flagelle pas non plus par plaisir _ ni jeter avec horreur cette robe et les autres dans un feu ardent : elle est trop jolie et je me sens trop bien dedans … fétichiste, je le suis peut-être mais pas masochiste !...
Mais, s’habiller et se féminiser, n’est-ce pas aussi une forme de fétichisme où le vêtement et l’apparence que l’on se donne font apparaître la femme que l’on aimerait être et qui alors, nous investit totalement par le bonheur et le bien être qu’elle nous apporte ?
Je garde à l’esprit ce proverbe chinois qui dit ‘’ Un brin de folie et l’âme reprend souffle ‘’ et aussi celui là : ‘’ Sans un peu de folie, on n’est pas aussi sage qu’on le croit ‘’ … Ce ne sont pas là des recherches d’excuse mais simplement de compréhension de notre nature, que nous avons la chance de connaître un peu …
L’équilibre ’’statique’’ n’est-il pas le jeu d’un poids et de son contrepoids, du poids de l’existence et du contrepoids que nous fournit notre admirable et enviable folie ?
Qu’en pensez-vous ?


Avis des 21 lecteurs - note moyenne : 3.81 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès au site version smartphone - Contact webmaster