barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR, le site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« Heureuse d'être parmi vous sur Hommefleur, ressentant d'être enfin dans ma famille avec la complicité de personnes ayant la même particulatrité, plein de bisous à vous toutes mes amies. »
voir toutes les citations des copines

La Decouverte

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Theo Quasar )

Je vais poster l'histoire de mon séjour à Toulon avec ma patronne qui a eu lieu début Mai. Elle est romancée. Elle mélange donc réalité et fiction.
soyer indulgent pour l'orthographe . Merci ;)

Donc Voila.

Bon ! voila de retour de Toulon ou ma patronne et moi devions passés deux jours et deux nuits.

Nous somme arrivé lundi en milieu d’après midi à l’hôtel. Celui-ci se situe en bordure du front de mer. Près de l’entrée de l’arsenal. Un petit hôtel très sympathique.
Nous avons pris chacun possession de nos chambre et nous nous somme donné rendez vous une demi heure plus tard dans le hall.

La chambre avait une décoration maritime agréable, dans les couleurs blanc et bleu avec des accessoires issue du monde nautique. Après un rafraîchissement dans la salle d’eau j’ai profité de ce moment pour me changé et adopté une tenue plus sympathique et décontracte.
J’ai gardé mon body lingerie bleu nuit en dentelle et micro fibre passé mon chemisier rayé bleu et blanc qui du coup s’accordait très bien avec l’ambiance de la chambre, ensuite j’ai passé ma jupe en jean’s bleu que j’ai finalement prise et un collant élastivoile satin avec mes escarpins noir.

Je suis donc descendu dans le hall pour retrouver ma patronne. Celle ci s’est fait un peu attendre donc je me suis installé dans un des fauteuils mis a disposition des clients, je n’ai pas manqué d’attiré quelque regard et sourire. Après une petite demi heure d’attente, elle est enfin descendu et m’a rejoint à l’accueille.

- Je vois que tu t’es mis à l’aise. Tu as bien fait et sa te vas très bien.

Je là remercie pour son compliment.

Nous somme parti exploré les alentours de l’hôtel afin de repérer un restaurant pour la soirée.

On c’est dirigé vers le front de mer et avons déambulé sur les quais. Après avoir localisé deux, trois restaurants qui nous semblais bien, nous avons décidé de flâné dans le centre ville et faire quelques magasins.

Au détour d’une des ruelles nous somme passé devant un magasin de robe de mariée.
Sans que je m’y attende Charlotte, ma patronne entre à l’intérieur. Ne me voyant pas resté seul à l’extérieur sur le trottoirs je décide de la suivre à l’intérieur. Je ne peut que me demandé pourquoi est elle entrée ?

Les vendeuses me voyant entrer et rejoindre Charlotte ne peuvent retenir un petit sourire.
Et la question rituel ne tarde pas à arrivé.

- Pouvons nous vous aidez? Souhaité vous essayez une robe? c’est pour madame? Pour monsieur ? Ou pour vous deux ?

Ma patronne me regarde avec un petit sourire et me chuchote.

- Ça te dirais d’essayé, ça serait une expérience à tenté non?

Je lui ait répondu sur le même ton, que je l’avais déjà fait. Elle m’a lancé un regard du genre, pourquoi je ne suis pas étonné.
En fait elle cherchais une robe pour assisté au mariage d’une de ses amie et elle en avait repérée une dans la vitrine et souhaitait l’essayer et voir ce qu’il y avait d’autre en magasin.

Me voila donc à fureté dans les rayons à regarder les robes de soirées avec Charlotte. Parfois elle m’en désigne une et me demande mon avis. Bref elle réalise une sélection de trois robes et part en cabine d’essayage.

- La première était de couleur bordeaux en satin et tulle organza, sans manche et évasé en grand pli à partir de la taille jusqu’au cheville. Le haut en un décolleté en V comme pour le dos.

-La deuxième, plus robe de soirée longue moulante d’un bleu nuit magnifique avec une partie corset en broderie argentée qui descend sur les hanches. Le dos est partiellement nue.

-La troisième était en deux parties. Une tunique moulante en bleu qui est recouverte par une robe plus vaporeuse plissé finement et échancré sur les bras.

A chaque essayage elle me demande mon avis en plus de celui des vendeuses.

Pour ma part ma préférence vas sur les deux premières. En là voyant, les portées cela me donne aussi l’envie de les essayées. Ce que je ne fis pas. Je n’osais le faire en présence de ma patronne. Mais cela n’es que partie remise.

Nous passons une bonne demi heure dans le magasin. Après essayage, son choix se porte sur la deuxième, la robe bleu moulante argentée. Elle règle son achat et nous reprenons notre shopping. En sortant les vendeuses avec un grand sourire nous invite à ne pas hésité à revenir. Elles ne savaient pas à quel point nous allions suivre leurs conseilles.

Une fois dans la rue Charlotte me relance sur mes essayages de robes de mariées. Me demande si j’ai réellement déjà essayé des robes. Elle me pose plein de question à ce sujet. Je répond au mieux à ses questions. Je lui dit avoir fait quatre magasin de robes de mariée et que j’ai essayé une bonne dizaine de robes dans des styles différents.

Nous continuons notre promenade. Je sens que ma patronne est de bonne humeur, relaxe bref genre cool et détendu ou les frontières hiérarchique passe au second plan. Elle me confie qu’elle souhaite allé dans un magasin de lingerie pour trouvé des dessous pour les assorti à la robe quelle vient d’acheter. Elle ne veux pas me mettre mal à l’aise et me demande si cela ne me dérange pas. Je lui répond que sa ne me dérange en aucun cas et d’ailleurs je regrette de ne pas avoir osé faire un essayage dans la boutique de robe de mariage. Elle me dit

- Tu vois. J’avais raison de te proposé d’en essayé une ! Je suis persuadé que les vendeuses n’attendaient que ça.

Au bout de quelque minutes nous trouvons notre bonheur une petite boutique de lingerie nichée dans une rue piétonne. Ma patronne me lance un regard et me re-demande.

- tu es sure que cela ne te gêne pas ?

Je lui répond que non. Nous pénétrons dans la boutique. Pour moi c’est comme entré dans un magasin de confiserie.

- Bonjour madame, bonjour monsieur, puis-je vous renseignez ?

la vendeuse qui nous accueille est charmante, elle est d’age mur dans la quarantaine. Elle est habillé de façon chic. Un haut blanc en dentelle type corset qui fait ressortir sa poitrine. Pour le bas elle porte une jupe crayon en cuir qui lui arrive au genoux. Le magasin est un mixte de lingerie traditionnel et de lingerie un peu plus coquine.

Ma patronne lui explique qu’elle recherche un ensemble pour allé avec la robe qu’elle vient d’acheter. Elle lui montre la robe en question. La vendeuse lui demande ses préférences en matière de lingerie. Au vue de la robe le string s’impose pour le bas, pour le haut c’est plus compliqué vu que le dos est ouvert et que le décolleté est plongeant. Elles conviennent qu’un soutiens-gorge corbeille serait la meilleure option. Elle lui demande si elle compte porté des bas si oui elle lui propose le porte jarretelle assorti. Ma patronne choisie quatre modèles de couleur différente, bleu, jaune, rouge et vert . Des modèles tout dentelle, d’autre tout satin et d’autre mixte. Charlotte entre dans la cabine d’essayage et commence celui-ci.

Pendant ce temps la vendeuse se rapproche de moi .

- Et vous monsieur rien ne vous tente ? Vous portez un joli body à ce que je vois. Vous portez bien la jupe aussi elle vous vas à ravir. C’est rare de voir des hommes qui ose ce vêtir comme vous le faite et de ce montrer ainsi en public.

Je la remercie pour ses compliments. Je lui confirme qu’il est bien dommage que les hommes n’osent effectivement assumer de sortir ainsi, alors que nous somme nombreux à nous habillé comme ça mais en cachette. Pour en revenir à sa question je lui répond que je serais peut être intéresser par un ensemble guêpière, tanga assorti avec des bas ou un body. Mais quelque chose un peu original dans les couleurs et que j’ai une préférence pour un mélange satin, dentelle, tulle. Une nuisette peux aussi m’intéresser. Elle me répond.

- vous ne seriez pas intéressé plutôt par un ensemble identique à ce qu’a choisi votre copine, comme ça vous seriez assortie en jumeaux. Vous formez un si joli couple. Vous faite quelle taille s’il vous plaît ?

A ce moment j’entends la voix de Charlotte depuis la cabine d’essayage.

- je trouve qu’elle a raison chérie sa serait tellement romantique. Cette idée de lingerie en jumeaux c’est choux. Allé !fait moi plaisir, essaye ! c’est moi qui te l’offre.

Heu! comment dire. Je ne m’attends pas à ce coup de théâtre de la part de ma patronne. Je me demande ce qui lui passe par la tête. Je voie bien qu’elle est de bonne humeur, mais pas d’humeur joueuse.

- Allé poussin, on est là quelques jours, c’est comme si on était en week-end en profit en.

insiste t’elle.

- Je crois que vous devriez écouter votre femme.

reprend la vendeuse en me faisant un clin d’œil.

- Vous êtes le premier couple avec lequel je peut assortir leur lingerie. Ça me fait tellement plaisir.

A ce moment Charlotte sort de la cabine. Elle porte un ensemble de lingerie magnifique en tulle vert gris agrémenté de broderie floral jaune le tout associer à du satin vert gris identique au tulle. Le soutiens-gorge corbeille a de large bretelles avec un décolleté festonné en forme de pétales. Un petit bijou fantaisie en métal doré est accroché à l’entre-seins ce qui met en relief sa poitrine magnifique. Elle porte le string assorti avec la même décoration faisant ressortir le galbe de ses fesses. Le tout en association avec un serre taille travaillé comme une œuvre d’art. La partie centrale avant est brodée d’une fleur très généreuse sur une trame de tulle délicat, les hanches et le tour de taille sont satinés, créant un beau contraste de couleur et de matière avec la broderie. La taille est rehaussée d’un bijou fantaisie en métal doré cela accentue sa silhouette en sablier. A ce serre taille sont fixé des bas fantaisies reprenant des motif floraux, gainant ainsi ses longue jambes.

J’ai la mâchoire qui se décroche. Je n’avais jamais vu ma patronne en petite tenue et pour cause. Elle est vraiment magnifique.

- Alors chérie tu en pense quoi ?

Demande Charlotte.

- vous êtes ... heu... tu es incroyablement merveilleuse.

Je suis très mal à l’aise. Mais sans le vouloir vraiment je viens de rentrer dans son jeu.

- C’est gentil poussin.

Me répond t’elle.

La vendeuse rajoute pour moi.

- De plus sa correspond à se que vous recherchiez . Original avec de la couleur et avec les matières que vous vouliez. Vous voulez les essayer ?

Charlotte me regarde et me fait un clin d’œil avec un large sourire.

- Puisque c’est toi qui me l’offre chérie.

Me voila parti pour l’unique cabine d’essayage de la boutique pour commencer mon essayage.

- Vous pouvez me rappeler vos mensuration ?

Me demande la vendeuse. Je lui donne donc mes mensurations.

Je me déshabille entouré par les vêtement et sous vêtement de ma patronne. La vendeuse me tend l’ensemble au travers le rideau. Elle me propose son aide si je le souhaite pour fixé le soutiens-gorge ainsi que le serre-taille et les bas. Je la remercie pour sa sollicitude et après avoir passé le string j’accepte volontiers son aide si cela ne la gêne pas. Elle entre donc dans la cabine mais laisse le rideau ouvert.

- Ne vous inquiétez pas à cette heure je n’ai jamais de client.

Elle prend le soutiens-gorge. Elle me fait remarquer au passage que j’ai une bien jolie petite poitrine naturel pour un homme. j’enfile mes bras dans les bretelles. Elle accroche les agrafes dans mon dos et ajuste les bretelles.

- vous vous sentez comment ? Le soutiens-gorge n’est pas trop serré ? je pense que vous devriez prendre la taille au-dessus mais gardé le même bonnet.

- Effectivement vous avez raison il me serre un peu ça serais mieux une taille au-dessus. Au fait appelé moi Théo.

Elle revient quelque instant plus-tard avec la taille supérieur et recommence l’opération.

- Il vous vas mieux. Moi s’est Sylvie.

- Merci Sylvie.

Ensuite Sylvie prends le serre-taille me l’ajuste sur les hanches et agrafe l’ensemble des crochets dans le dos.

- Il est magnifique sur vous Théo. Vous avez une taille assez fine pour un homme. Maintenant asseyez vous je vais vous aidez à mettre les bas et à les fixer au serre-taille.

je m’exécute lui tend mes jambes entièrement épilé une à une. Elle vient glissé le bas sur ma jambe. Je sens ses doigts effleuré puis caressé ma peau sur toute la longueur de ma jambe. Il y a une sensualité dans son geste qui me fait me posé la question si Sylvie ne cherche pas a provoquer une réaction de ma part. Réaction qui effectivement se fait sentir. Mais j’ai pris soin de bien coincer mon petit oiseau entre mes jambes. Celui-ci ne bougera pas au grand regret de Sylvie. Charlotte assiste à toute la séance d’essayage avec un grand sourire. Me voila enfin entièrement habillé à l’identique de Charlotte. Je me regarde dans le miroir. L’ensemble est vraiment joli. Charlotte qui a gardé son ensemble se positionne à coté de moi. Notre reflet dans le miroir renvoi l’image d’un couple assorti. Je ne peux m’empêcher d'avoir un sentiment de gêne mêler d’un sentiment de plaisir.

Sylvie s’exclame.

- vous êtes magnifique tous les deux . La lingerie en jumeaux c’est vraiment une bonne idée.

je sort de mon état d’hypnose provoqué par cette situation. Je demande à Sylvie si elle a d’autre chose à me proposé en plus de cette ensemble, dans ce que je lui ai demandée avant cet intermède.

- Théo faite vous plaisir. Faite un tour dans la boutique et choisissez se que vous voulez essayer. J’irais le chercher à votre taille. Pas la peine de vous rhabillez j’ai fermer la porte d’entrée comme ça vous pourrez être tranquille.

Me voila explorant les rayons du magasin en petite tenue avec Charlotte qui me propose différent modèles a essayer. Elle me propose un ensemble string soutiens-gorge nuisette à motif léopard. Ensuite un body noir et blanc en dentelle avec des laçages et le dos nu. Un ensemble rose entièrement en satin assez original. le soutiens-gorge a un laçage autour du coup avec un petit nœud papillon. Un autre ensemble body nuisette en tulle et dentelle noir et fuchsia. Une autre nuisette blanche accompagné du string blanc aussi. Elle ne semble plus s’arrêter. Elle sélectionne encore trois autres bodys en rouge, noir et violet. Et pour finir un ensemble guêpière noir en satin.

Sylvie profite du spectacle. Je pense qu’elle vient de découvrir son coté voyeuriste.

- Votre femme à vraiment bon goût monsieur. Je pense que vous allez passer des soirées agréable. Je vais vous cherchez tous ces modèles à votre taille pour que vous puissiez les essayées. Il vaut mieux car toutes les marques ne taillent pas pareil.

Me voila revenu à la cabine d’essayage. Sylvie revient avec toute la sélection faite par Charlotte. Elle m’aide à me déshabillé et ne peut s’empêcher de laisser ses mains traîner ici par la. Vient le moment ou je dois retirer le string. Je suis un peu gêné. je lui jette un regard pour lui faire comprendre que je souhaite fermer le rideau pour préserver ce qui reste de mon intimité.

- voyons ne faite pas votre petite timide nous somme entre femme après tout.

je retire donc mon string devant Sylvie et Charlotte ma patronne. Je suis rouge jusqu’au oreilles. Je lance un regard de désespoir à Charlotte pour qu’elle vienne à mon aide.

- Sylvie à parfaitement raison entre filles sa ne gêne pas et vus ce que j’ai sous les yeux elle a bien raison.

La séance d’essayage recommence donc sous le regard des deux femmes. Sylvie m’aide à chaque fois pour les soutiens-gorge et pour la guêpière et prend un plaisir malicieux à essayer de faire réagir mon petit oiseau. Qui malgré ses efforts restera dans son nid.

- une vrai fille ce Théo. Tout lui vas à merveille.

Une fois l’essayage finit Charlotte décide de tout prendre et de me l’offrir. Elle part avec Sylvie à la caisse pour réglé les achats. Pendant se temps je me rhabille. Je les entends discuté mais sans comprendre entièrement leur discutions.

- chérie, Sylvie vas te ramener le premier ensemble pour que tu le porte maintenant. Il sera mieux que ton body . Tu sera plus à l’aise pour la soirée.

Me voila donc en ensemble soutiens-gorge string serre-taille et bas. Alors que je vais remettre ma jupe Sylvie revient avec une jupe noir en PU brillant avec un chemisier blanc en satin et une ceinture large en PU blanche avec une boucle en métal doré et me les tend.

Charlotte me lance.

- Chérie, quand on as des dessous aussi sexy on les assorties avec les vêtement du dessus. Ça t’iras parfaitement.

J’hésite car je trouve que sa fait vraiment très féminin voir provoque.

- qu’es ce que tu attends vas y. Sylvie nous attends pour fermé le magasin. Elle m’a proposé de dîné ensemble. Elle connais un bon restaurant sur les quais.

Je passe la jupe. Elle est assez serré mais parfaitement extensible. Elle arrive à mi-cuise. Je la trouve quand même un peu courte de plus elle moule un peu trop mon postérieur. On vois transparaître les fixation des bas. Je passe le chemisier en satin blanc il me va parfaitement il est en forme de cache cœur pour le col ce qui met en valeur ma poitrine. Sylvie a vraiment le compas dans l’œil. Je finis par la ceinture qui permet de faire la jonction entre la jupe et le chemisier en affinant ma taille. Je m’admire dans le miroir je me trouve plutôt pas mal mais ce n’es pas le genre de style que je porte habituellement.

- allé les filles il faut se dépêché si on veut une bonne place. Et je dois faire un arrêt avant pour récupérer quelques chose chez une copine.

A Suivre...

Avis des 24 lecteurs - note moyenne : 3.67 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès via la version smartphone - Contacter le webmestre