barcarena9@gmail.com
inforbart@gmail.com
malucao2017@outlook.com.br
isacczim@ig.com.br



Je me connecte  Hop !
J'ai perdu le mot de passe  Hop !
S'inscrire comme membre du site  Hop !

HOMMEFLEUR historique : site pour les hommes qui aiment les femmes, au point de vouloir leur ressembler !
« Je suis convaincu que c'est le carcan d'agressivité et de violence départi à l'homme, qui engendre inévitablement le travesti. »
voir toutes les citations des copines

Expérience mi figue mi raisin

à la fin de ce récit, tu peux donner ton avis

( texte proposé par Francoise Costa )
Il s'appelait JEAN, on avait le même age (petite soixantaine) on se travestissait tous les deux depuis l'adolescence et on ne se connaissait que par le net via un site de discussion lui étant du nord et moi du sud. Il avait une résidence secondaire pas très loin de chez-moi où il descendait seul parfois en mai. Nous avons donc fini par convenir de se retrouver pour une rencontre réelle en bord de mer sur une plage tranquille début mai malgré le beau temps.

Je suis arrivée en premier au lieu de rendez-vous. J'avais une robe d'été toute simple et discrète boutonnée devant de haut en bas et une paire de chaussures nu-pieds à tout petits talons. J'attends un moment et je vois Jean arriver, en mode masculin contrairement aux prévisions. Un peu de déception mais il m'explique qu'une visite impromptue d'un voisin a contrarié ses plans et qu'il n'avait plus le temps de se préparer comme il faut pour une sortie. Passons...

On était là et donc on a décidé de profiter de l'occasion pour se balader sur la plage en discutant de vive voix pour une fois, on a marché longtemps et au bout de la plage il y avait un coin discret, avec des arbres. On s'est assis face à la mer pour continuer notre conversation. Au bout d'un moment, je me suis allongée sur le dos, mains derrière la nuque, jambes à demi pliées. Jean m'a regardée, s'est tourné vers moi et a commencé à me caresser les jambes. La main a rapidement remonté, il a déboutonné le bas de la robe qui, étroite, m'empêchait d'écarter les cuisses. Il a fini par atteindre son but et a glissé cette main vagabonde dans ma culotte. Je me suis laissé faire en fermant les yeux. La visite a duré peu de temps, il a retiré sa main. A t-il été déçu, ou n'a t-il pas tout simplement osé aller plus loin ? Mystère... Ca arrive que parfois au dernier moment un blocage se produit.

J'ai donc pris l'initiative mais moi aussi j'ai "coincé". Il était en mode mec et non pas en fille et moi, avec un mec en mec, je bloque, c'est comme cela, dans ma tête. J'ai tout de même déboutonné son bermuda, glissé ma main dans son caleçon, sorti l'objet et commencé à m'en occuper. Malgré mes efforts pas de résultat. Même un début de fellation appliquée n'a pas eu d'effet. Je n'ai pas insisté. Il a voulu reprendre ses investigations mais là j'ai coincé. Je suis restée cuisses serrées, il a compris. Je me suis relevée, j'ai rajusté ma culotte, mon soutien gorge, reboutonné le bas de ma robe et je suis repartie chaussures à la main. Il m'a suivie de loin. Je suis remontée dans ma voiture et je suis repartie chez-moi. Je n'ai plus donné suite à ses messages par le suite.



Avis des 14 lecteurs - note moyenne : 3.5 / 5
Merci de donner une petite note sur ce texte : j'ai aimé...

1 Pas du tout
2 Un peu
3 Beaucoup
4 Passionnément
5 A la folie
Accès au site version smartphone - Contact webmaster