HOMMEFLEUR : Transgender site, just showing some lace from our bra, but that's all !
Notre prochaine assemblée générale aura lieu le weekend du 20 au 22 mars 2015, le jour du printemps, au château de Chicamour (voir le site), situé 75 Route Nationale 60, 45530 Sury aux bois.

L'association a envoyé une pré-réservation de cinq cents euros (500 €), à titre d'acompte. Le tarif négocié comprend les repas et les nuitées sur la base de chambres doubles. C'est le moment de contacter vos copines !

La structure de cette réunion est toujours la même, assemblée générale le samedi après-midi à 15 heures, soirée dansante animée par notre copine Natacha Colard, visite touristique le dimanche matin.

Si nous sommes suffisamment nombreuses, le lieu pourrait nous être réservé. Alors pour profiter de cette vie de château, merci de remplir ce document contenant tous les détails, et le retourner au siège de l'association accompagné de votre règlement, avant le 31 décembre 2014, dernier délai. Clôture le 31 décembre, et au delà, pas de prise en charge de l'association !

Elle est pas belle la vie !

Jeanne Auguey 03/11/2014
Second conseil d'administration de l'association en 2014. Vous trouverez dans l'onglet "Elles...leur association", "répertoire des documents officiels"... le compte rendu de cette réunion. Bonne lecture !
Jeanne Auguey 13/12/2014
Two forums on this website. Le site dispose de deux forums, un forum public accessible tout visiteur, et un forum privé réservé aux membres.
today, Des fesses et des seins !
yesterday, La plus belle Mère Noël de l'hiver
yesterday, Amies Belges?
yesterday, J’habite chez ma femme !...
yesterday, Trop belle pour moi
20th Saturday, De quel côté êtes-vous?
20th Saturday, Question image...
20th Saturday, fin de vol et correspondance
19th Friday, AG2015 - chicamour
18th Thursday, Si vous aviez été une femme…
18th Thursday, Ah si j'avais su..

Des discussions récentes au hasard...
4th Thursday, Une nouvelle amie
27th Monday, Soirée prochaine chez Andrea et Gillian à Auxi le Chateau

Forum public : Question image...
Par Sissi Northqueen Publié: 19th Friday
2 réponses
Voilà le genre de truc qui m'horripile et qui ne va pas redorer le blason de notre genre et c'est même pas drôle:

https://fr.news.yahoo.com/calais-poissonnier-travestit-sexhibe-vitrine-194206414.html
Claire211 a écrit sur le livre d'or :
enfin un site ou nous pouvons nous exprimer comme nous le voulons et surtout sans vulgatité. que cela les dialogues ou les images merci beaucoup
I love this site, I sign the guest book
Last weekly registered girlfriends ! De nouveaux membres sont venus nous rejoindre. Les premiers pas sur le site peuvent être "maladroits"... Réservons leur le meilleur accueil !

yesterday, Fefe Lopez
20th Saturday 2014, Julie Avril
20th Saturday 2014, Laurence Jess
18th Thursday 2014, Eliane Larson
17th Wednesday 2014, Marie-Pierre Burder

Register me as site member
Croire ou pas... Mais alors, d’où viennent la souffrance, la mort, les calamités qui nous assaillent et nous écrasent ? .../... Il est vivant, dans le sens large du terme parce qu’un mort, dans son sens large aussi, n’a plus ni activité ni créativité … et il crée… .../... L’histoire d’un homme, informaticien de profession, vivant sans soucis dans sa société. Sans souci, oui mais, de temps à autre on apprenait, incidemment, qu’une personne connue pour ses idées ou son comportement particuliers avait disparu et qu’une autre était apparue sans que l’on sache ni où ni d’où elle venait : c’était habituel aussi cela n’était pas de nature à éveiller les soupçons… .../... Moi non plus, je n’ai aucune réponse certaine, aussi ‘’ Je Crois ‘’ à ce que mon rêve ou mon subconscient ou encore ma conscience me suggèrent… .../... Mais j’ai absolument besoin, de toute façon, d’un dieu initiateur, ‘’ mon Dieu ‘’ pour que, comme le Boson de Hi...
Extrait : Mais alors, d’où viennent la souffrance, la mort, les calamités qui nous assaillent et nous écrasent ? .../... Il est vivant, dans le sens large du terme parce qu’un mort, dans son sens large aussi, n’a plus ni activité ni créativité … et il crée… .../... L’histoire d’un homme, informaticien de profession, vivant sans soucis dans sa société. Sans souci, oui mais, de temps à autre on apprenait, incidemment, qu’une personne connue pour ses idées ou son comportement particuliers avait disparu et qu’une autre était apparue sans que l’on sache ni où ni d’où elle venait : c’était habituel aussi cela n’était pas de nature à éveiller les soupçons… .../... Moi non plus, je n’ai aucune réponse certaine, aussi ‘’ Je Crois ‘’ à ce que mon rêve ou mon subconscient ou encore ma conscience me suggèrent… .../... Mais j’ai absolument besoin, de toute façon, d’un dieu initiateur, ‘’ mon Dieu ‘’ pour que, comme le Boson de Hi...
Le Credo de Lucie Sobek et la théorie des "Si" de Carole Derider
Sylvia Lodenos, notre plus belle copine du jour! Travestie depuis de nombreuses années, dès l'adolescence, j'ai toujours adoré le voluptueux touché du polyamide et du nylon. J'ai passé mon enfance (années 60) entourée de 4 femmes et c'est à ce moment la que j'ai découvert LA lingerie féminine et les senteurs qu'elle dégageait portée par ces 4 femmes!! Très vite les portes-jarretelles, les bas nylons, les panties, les combinaisons ou les culottes n'eurent plus aucun secret pour moi... Le gout travistissement vint plus à l'adolescence à partir du moment où je ne pouvais pas ressentir dans mes vêtements de garçon les douceurs que j'éprouvais en portant des atours féminins... Je vis depuis peu en région parisienne et suis maintenant célibataire, j'ai vraiment envie de me motiver pour enfin vivre ma féminité comme je l'ai toujours rêvé, ne serait-ce que ponctuellement, j'espère pouvoir rencontrer des copines pour m'aider dans cette démarche et enfin profiter du plaisir d'être une femme !!! A bientôt.... Bises .... Sylvia
En savoir plus sur elle
Voir tous nos palmarès
Claire de paris Claire féminité, notre plus bel album du jour! petite Tgirls BCBG, de 1M61 pour 54KG. j'adore être la plus crédible possible. je me sens féminine depuis ma plus tendre enfance. mon rêve pouvoir vivre en femme tous le jours même à mon travail. je suis heureuse je commence ma transition le 24/11/2014 enfin je vais pouvoir me réaliser en la personne que je suis au fond de moi bise aux copines
En savoir plus sur elle
Voir tous nos palmarès
Gisele Petite, adhérente n° 1053. Au hasard des rencontres virtuelles, une copine se présente à nous : « Je sors en fille le plus souvent possible. J'ai beaucoup de plaisir à faire du lèche-vitrine. J'aime me noyer dans le public. J'ai la chance d'avoir des amies bio qui m'accompagnent de temps à autre.Hommefleur est pour moi un lieu d'échanges. N'hésitez pas à jeter un coup d'œil sur mon journal intime. Vous-y trouverez mes débuts en extérieur et quelques anecdotes. Merci à Jeanne et aux administratrices pour ce site dédié à nous-autres un peu différentes. »
En savoir plus sur elle
Contacter Gisele
, Alsace
Au secours, mon fils se travestit... Vous vous apercevez depuis un certain temps que vos vêtements ou vos chaussures sont déplacés ou bien vous prenez votre enfant en flagrant délit du port des jupes ou des chaussures de sa sœur. Il s’agit peut-être simplement d’une découverte, nombreux sont les garçons l’ayant fait un jour mais le fait est resté sans suites.
Si vous observez une chronicité :
  • Ne culpabilisez pas en vous demandant ce que vous avez fait ou ce que vous avez loupé. Vous n’y êtes pour rien, il s’agit d’un des mystères de l‘esprit humain.
  • Ne le brutalisez pas pour le remettre dans un « droit chemin », la violence serait contreproductive dans son cas.
  • Ne le jetez pas à la rue, il n’a volé, ni violé, ni tué personne. Il est mineur donc sous votre responsabilité et il sera à jamais votre enfant !
    Acceptez d’ores et déjà que votre fils ne sera pas tout à fait comme les autres et entamez un dialogue avec lui pour connaître les raisons de ses envies qui peuvent être très diverses selon les cas, d’une fascination pour le vêtement féminin simplement jusqu’à l’expression à l’opposé d'une irrépressible aspiration à être femme. Cela traduit-il que votre fils est homosexuel ? Etre homosexuel n’est pas une tare ou un défaut et il faut savoir qu’il existe de nombreux transgenres adultes qui sont hétérosexuels, mariés et pères de famille. Il sera peut-être un « transgenre », une personne appréciant le port des vêtements habituellement dévolus à l'autre sexe. Il existe une différence fondamentale entre homosexualité et trans-identité, la première répondant à la question "vers qui suis-je attiré(e) ?", la seconde répond à "qui suis-je ?"
    Ces personnes n’ont pas toutes des parcours sordides dans leur ensemble, oubliez les clichés « prostitution du Bois de Boulogne » et aidez-le à gérer son idéal avec des personnes ayant des expériences et des sentiments semblables aux siens et qui pourront être de bon conseil.
    Votre enfant est-il dévalorisé ? Sa vie sera plus compliquée que pour un autre mais engager une recherche de son identité réelle, en contradiction avec son identité sociale, est une démarche difficile, qui suppose une volonté forte, du courage, de la ténacité, toutes qualités qui enrichissent la personnalité de tout individu. C’est pourquoi, celles qui réussissent, sont des atouts pour notre société.
    Pour plus d’information, consultez le site http://www.sts67.org
    Est-il un phénomène isolé ? Selon une enquête, 6% des hommes aux USA se travestissent.
Les albums du jour et photos récentes des copines.
      Last picture uploaded. Rejoindre l'album
Intimate girlfriends diaries.
yesterday, Mère Noêl par intérim, ou un dimanche matin avec Julie par Julie Avril
yesterday, Le noël de la Mère Noël : par Petra De Tourville
17th Wednesday, Hymne à la joie...? pour un Dies Irae par Lucie Sobek
16th Tuesday, Mère Noël en vadrouille ! par Petra De Tourville
(s) sexual materials texts
Evidence, their true little feminine life! Nowadays, they read and appreciate* :
yesterday Danae
18th Thursday Marie Esperance
15th Monday Solange Guerin
15th Monday Mariages aux us. extraits
15th Monday Josette
15th Monday Florence
15th Monday Amande
15th Monday Laetitia satine* Texts noted by the readers with a note > 3/5
Girlsfriends tell us stories! Nowadays, they read and appreciate* :
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 10, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 9, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 8, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 7, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 6, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 5, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 4, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 3, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 2, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 1, par chantal
17th Wednesday, Une secretaire tres particuliere (partie 3, par divers
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 15, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 14, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 13, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 12, par chantal
17th Wednesday, Jeune étudiant de première année 11, par chantal
16th Tuesday, Intolérance, par divers
16th Tuesday, Déesse de satin, par marie-pier
16th Tuesday, Surprise, par divers* Texts noted by the readers with a note > 3/5
Marie Laure : « The only website where we can ear to yourself "You are pretty" ! » Aujourd'hui, à...

06h29 Elisa revesse à .Julie Avril « toute mignonne et féminine dans sa belle cuisine....une femme d'intérieur... »

Forum visible de tout visiteur, cherchant à en savoir plus sur notre mode de vie et notre association.
Le petit forum des copines, consommé sans modération !
Épanouir mon desir de feminite
Bonjour, je suis ici dans un premier temps pour découvrir ce site, je suis travestie, féminine (j'essaie du moins) et sans doute un peu curieuse, lol.
Bonjour, Depuis mon plus jeune âge j'ai toujours été attiré par les vêtements féminins et la féminité en générale. J'ai beaucoup de mal à accepter mon côté féminin et à assumer ce que je suis. je le vis seule et caché de tous. J'espère trouver aide et réconfort auprès de vous. Bises Laurence
Bonjour, Jeune travesti de Rouen, je suis ici pour rencontrer des gens et partager ma passion pour cette forme d'art. Eliane
Inutilement j'ai essayé de décrocher, mais je me sens tellement bien parmi vous, mes amies, que je suis revenue ! Etre femme au milieu de ses amies, papoter et dire du mal,des hommes bien sûr, quel bonheur; mais toujours accepter un compliment même si nous savons qu'il y a toujours une arrière pensée....! Bisous à toutes
De Daniel à Danaé. J'étais très jeune lorsque ma tante a dû s'occuper de mon éducation suite au décès de ma mère. Ma tante n'avait eu qu'une fille, ma cousine Nadine; elle n'avait pas l'habitude d'élever des garçons et ça lui faisait un peu peur. Vers cinq ou six ans, je me suis retrouvé habillé en fille chaque week-end: de son avis, de celui de sa fille et de ses amies, j'étais tellement plus mignon en petite robe. J'avais de longs cheveux, de longs cils : il n'en fallait pas plus pour que tout le monde me prenne pour une fille. .../... DanaéDanaé (publié: 02-11-2004, 10:48 ) .../... Il faisait très chaud et le chemin qu'il fallut parcourir à pied jusque chez Mme Bierbach me parut interminable, tant j'avais peur de rencontrer un copain de classe . Enfin à destination, ces dames voulurent profiter du soleil, ce qui nous valut une promenade dans le parc tout proche . Heureusement, pas le moindre copain en vue . Je fus tout de même vexé quand, en croisant un jeu...
La suite est banale. Je me suis résigné à me comporter comme la société l'exigeait: écolier appliqué, militaire apprécié de sa hiérarchie, travailleur efficace dans des métiers plutôt physiques, mari et père de famille. Il y a quelques années, les séquelles d'une intervention chirurgicale ont déclenché dans mon esprit une réflexion sur mon identité profonde. J'ai réalisé que mes goûts, ma manière de penser étaient plus féminins que masculins. Plusieurs fois cela m'avait été dit par des amies, mais je n'y avais accordé aucun crédit. J'ai voulu vérifier si mon apparence pouvait aussi être féminine, grâce à quelques vêtements et un peu de maquillage. J'ai alors découvert avec ravissement le plaisir de porter ces vêtements et dessous. .../... Jusqu'à mon entrée en école primaire j'ai porté de longs cheveux blonds. De temps à autre l'une ou l'autre des femmes de mon entourage les ondulait à l'aide d'un fer à friser. Le résultat était extraord...
Bien que ne sortant pas, je suis toujours présente, sur msn, divers forums, je discute beaucoup un peu partout, me pose beaucoup de questions, sur moi, ce que je souhaite devenir, être. .../... Je me souviens que jeune, vers 10 ans, un après midi j'ai fouillé dans le placard de ma belle mère qui avait 21 ans, et comme elle était assez petite, j'ai trouvé une robe d'été et je l'ai mise avec plaisir. Quand je fût chez mes grands parents à partir de 12 ans jusqu'à mon bac, j'ai aussi mis les robes de ma grand mère et étant très indépendante, j'ai commencé à acheter un peu de lingerie que je cachais. .../... J'ai passé ce premier janvier, seule chez moi, mais habillée et maquillée, car j'en avais envie et besoin. Depuis je multiplie les moments au féminin, j'ai fais quelques achats qui me tenait à coeur, pour améliorer mon paraître et ma garde robe. Dès que je me lève mes pensées sont plus féminines que masculines, essayant de faire un maximum de choses du...
Ma cousine et ma soeur étaient très reconnaissantes et j'ai toujours regardé en arrière tendrement l'expérience. Je sais que chaque famille est différente mais si votre fils ou neveu ou cousin est disposé, il n'y a aucune raison pour qu'un garçon ne soit pas une fille ou une demoiselle d'honneur. J’ai porté le vernis à ongles pendant environ une semaine après l'été et j’ai continué à porter le vernis à ongles et coiffer mes cheveux en chignon de temps en temps. Date de mariage : Août 2002 .../... Ceci soulève un autre dilemme comme je le vois : au cas où il aurait des tendances de crossdressing (et ça se pourrait) - sera-t-il juste de les lui faire nier en le dissuadant de porter une robe ? .../... Quand j’ai annoncé à Alan, mon fils de huit ans à l’époque que j’allais me remarier avec mon ami et voisin, il a très mal pris la chose. J’ai tout tenté avec tact pour qu’il accepte cela, que j’avais droit moi aussi au bonheur, il s’enfermait da...
Je me souviens avoir "sauté sur l'occasion" et proposé à mon épouse, en guise de déguisement, de me travestir et elle, pour m'accompagner de s'habiller en garçon. .../... sinon la soirée s'est passée très agréablement; même si, pour nos amis, il s'agissait d'abord d'un jeu et même d'un concours puisqu'il y avait un classement des couples les mieux costumés; nous n'avons eu que le 2 ou 3ème prix, un peu déçus, mais pour moi c'était autre chose qu'un jeu c'était l'occasion rêvée de réaliser un fantasme. .../... L'heure de rentrer est arrivée et il a fallu se résoudre à se déshabiller; nous allions nous coucher mais le rêve était fini et je ne voyais pas comment je pourrais revivre de tels moments même si un ami (le boulanger) m'a mis au défi de venir le lendemain lui acheté le pain ainsi vêtue (défi non relevé bien sûr). .../... Un moment insolite aussi, c'est lorsque j'ai eu besoin d'aller aux toilettes, j'ai, sans hésité, choisi la partie "dames" ...
Pascale les avait informé que j’avais les jambes épilées à cause de problèmes de peau très sensible et qu’elles n’auraient pas besoin de le faire. Alors pendant presque deux heures je fus pomponnée par ces dames qui s’amusaient comme des petites folles avec une poupée humaine. Manucure, soins du visage, maquillage un vrai rêve éveillée pour moi je fus comblée. La femme la plus âgée qui était la patronne du salon m’invita alors à passer dans une cabine ou Pascale avait laissé la tenue qu’elle voulait me voir porter pour la soirée. .../... PS : Comme beaucoup d’entre vous il me reste de nombreuses transformations que j’aimerai réaliser, alors si nous mettions en communs nos ressources pour les réaliser lors d’une rencontre. Ce pourrait être l’occasion d’une super soirée d’amitié et de complicité. Avec des Mariée, des demoiselles d’honneurs, des soubrettes, des infirmières, des hôtesses, des personnel féminine militaires ou des force...
Voilà mes débuts féminins peut être raconterais-je la suite mais pour le moment je me suis assez épanchée. .../... Les vacances finies, je suis repartie en pension fini les frous-frous et revoilà les blouses. Ma cousine est partie à Paris. Aussi je me retrouvais à nouveau très isolée. Parfois quand je revenais chez ses parents pour quelques jours, j'allais voir dans sa penderie pour pouvoir remettre des jupes qu'elle avait laissées. Mais elles n'étaient plus là. .../... AmandeAmande (publié: 05-03-2007, 7:07 ) .../... Merci à Hommefleur et à vous toutes. Comme j'aurai voulu être femme. .../... Mais une fois où j'étais sortie, je suis rentrée dans la pièce où avait lieu le cours et sans frapper à la porte, je les ai surprises à s'embrasser peut être un peu dévêtues mais je me suis sentie gênée de mon erreur mais leur trouble à vite disparu et elles m'ont donné une explication qui m'a convaincue car j'en ai plus parlé. .../... Tout d'abord mon franç...
Comme beaucoup d'ados je regardais les catalogues de VPC, mais si je me masturbais devant c'est surtout en m'imaginant porter la lingerie et autres vêtements féminins que j'y voyait ! .../... Par la suite, je me suis entrainé à toujours garder une solution de secours en cas de lien trop serré ! .../... J'ai éteint la lumière, je suis sortis et j'ai refermé la porte à clefs. Un grand silence au dehors, une nuit un peu fraîche et me suis sentie dans le vide. .../... laetitia satinelaetitia satine (publié: 23-10-2010 03:10:54 ) .../... Quand je suis rentrée mon coeur bâtait assez fort, je me suis changée, démaquillée, j'ai rangé mes affaires et je suis allée me coucher en faisant de très beau rêve... .../... Donc ma garde robe s'étoffant, j'ai eu envie de prendre l'air, de connaitre cette sensation de bruit de talons sur le bitume, de vent entre les cuisses. Alors le soir lorsque je rentrais d'une soirée chez des copains, je faisait une halte dans le garage fami...
Féminine depuis toujours , j'ose me montrer en public depuis quelques années, tellement heureuse d'être une femme, la douce frivolité des vêtements l'ondulation de la féminité me comble de bonheur.Pourquoi avoir attendu si longtemps ?Heureuse d'être parmi vous sur Hommefleur ce site respectueux devenu à présent associatif j'ai payée ma cotisation avec beaucoup de joie, ressentant d'être enfin dans ma famille avec la complicité de personnes ayant la même particularité , plein de bisous à vous touTEs mes amies.
je me reinscrit pour continuer l'aventure HF, que dire de plus a part que beaucoup me connaisse dejàbises a toutes
bonjourCoincé dans le carcan de la routine d'une vie "classique "où mon attirance pour l'univers feminin/masculin ne peux exister, je m'evade dés que possible dans mon "moi" secret , mon "moi"attiré par les robes, les frous frous, les matieres soyeuses et le paradis feminin; je deviens Wendy ...pour moi, pour vous toutes qui avez toujours un p'tit mot gentil...merci a vous, vous etes precieuses et belles d'esprit.Merci mille fois a hommefleur d'existerbises a toutes
L'autre jour nous t'avons offert deux parures mais cela ne suffira pas longtemps à une jeune fille ou un jeune homme qui aime les beautés féminines. Il va te falloir, plusieurs paires de bas et de collants, cela file vite ces petites choses, et d'autres lingeries qui vont faire de toi une femme accomplie. .../... - Oh le coquin, s'exclama Catherine, j'avais presque oublié que cela existait ! .../... Compte tenu des relations que j'entretenais avec mes parents, je n'avais pas envie de repartir chez moi et m'éloigner de Sophie. Je m'en ouvris à elle, après tout notre vie était devenue une vrai vie de couple et ni l'un ni l'autre n'envisagions notre avenir sans l'autre. Et puis Catherine était là, toujours aussi indispensable. Il était impossible de ne pas l'avoir à nos côtés, il n'y avait aucun nuage entre nous trois. Je suis persuadé que c'est l'existence de Laurence qui régulait tout cela. Un trio " standard " aurait explosé depuis longtemps par jalousie. .../......
La station suivante fut les achats de chaussures. Ce fut là encore pour moi l'occasion de découvrir ce naturel désarmant des femmes entre elle. Lorsque je m'achète des chaussures, tout le monde fait bien attention à ne pas faire de gestes inconsidérés, la vendeuse ne regarde que mes pieds, ne me touche pas. L'achat de chaussures pour un homme se passe dans un univers policé et anodin. .../... - Ne t'en fais pas, me dit-elle, j'ai d'autres clientes comme toi, il n'y pas de problème. Je connais bien Sophie et, sachant cela, elle m'a parlé de toi. Tu pourras revenir seule sans problème. La seule chose que je te demande, c'est de venir toujours avec la même personnalité. Soit toujours en femme, soit toujours en homme, peu m'importe, mais pas une fois en homme et une fois en femme. .../... - Tu pourras ainsi changer de coiffure, comme toutes les femmes. .../... L'après-midi fut consacrée aux achats de vêtements. J'eus l'impression d'être une poupée Barbie entre les ...
- Je ne veux pas que tu parles de toi ainsi, tu te travestis peut-être, mais c'est moi qui ait fait de toi la femme qui est assise à mes côtés. Quand nous serons ensemble ainsi, tu seras toujours pour moi Laurence, quels que soient les avantages, très agréables d'ailleurs, que tu as en plus. Allez, il n'y a personne en vue, embrasses-moi. .../... Le lendemain matin, je me préparai seul, maquillage, vêtements. Sur le lit je découvris une pochette de collants noirs avec ce petit mot : " voilà pour toi, ce sera plus pratique de sortir la première fois en collant plutôt qu'en bas ". Pourtant, poussé par une envie de séduction, je remis mes bas. .../... - C'est toi qui le dit, peut-être aime-t-elle aussi les travestis. .../... - Je n'en peux plus Sophie, depuis ce qui s'est passé l'autre soir quand tu m'as enfilé le bas sur la jambe … - Ce n'est pas grave, si j'osais, je dirais presque heureusement que cela t'est arrivé, cela te prouve que fondamentalement tu garde...
Ainsi fut fait. Je laissai Sophie s'occuper de moi telle une poupée. Je me retrouvai dans la situation que j'enviais où deux femmes s'aident à s'habiller, à se pomponner, tout cela sans ambiguïté apparente. .../... Le lendemain matin, je découvris que Sophie avait apporté dans ma chambre ma deuxième parure ainsi qu'une paire de bas gris. Je m'habillai ainsi éprouvant toujours autant de plaisir au contact des bas sur ma peau et terminai par le peignoir qu'elle m'avait laissé. Je la rejoignis pour le petit déjeuner. .../... Ces mots me plongèrent dans un abîme de réflexion, ainsi donc Sophie voulait non seulement me féminiser pour nous, mais en plus elle voulait que je sorte ainsi et seule ? Pour l'instant je me contentai d'admirer une jeune fille dans la glace. C'était incroyable, j'avais disparu et j'étais remplacée par une jeune femme maquillée et coiffée. La lingerie que je portais complétant l'illusion. .../... - Je les ai achetés pour toi, j'avais compr...
De retour à la maison, Sophie me proposa de franchir un premier pas. .../... - Alors j'ai une question à te poser. Il paraît que beaucoup de petits garçons ont porté au moins une fois dans leur vie une paire de bas de leur maman. Est-ce ton cas ? .../... - Oh ! si tu savais comme cela me fait plaisir de t'entendre, j'ai tellement rêvé de ce jour. Pour moi, là maintenant, je ne peux plus voir en toi le jeune étudiant timide mais presque une jeune fille en devenir. Tu as vraiment envie d'apprendre à être femme ? .../... - C'est sans doute cela qui provoque mon état d'esprit. Lorsque je vous ai aperçu mettre et attacher vos bas, j'ai été fasciné au point de me demander s'il s'agissait pour vous d'une geste ordinaire ou s'il avait une autre signification. .../... Sous mes yeux, Sophie enlève une de ses chaussures, remonte sa jupe et détache son bas pour l'enlever complètement, je suis fasciné, elle a des jambes superbes et c'est vrai qu'elles sont sublimées par...
Je ne savais plus où j'en étais, je ressentais maintenant au fond de moi l'envie de lui faire plaisir. Je ne comprenais d'ailleurs pas cette tolérance et comment une jeune femme de son âge pouvait éprouver une attirance pour le travestissement. Au fond de moi, je restais un garçon, même si c'était vrai que lorsque je la voyais, au-delà du désir que j'éprouvais envers elle, j'enviais sa féminité, son aisance, l'apparence de liberté que semblaient procurer ses tenues. .../... - Laurent, je crois que tu ne vivras plus comme avant maintenant. Depuis que je t'ai accueilli chez moi, je suis persuadé que mon rêve se réalise. J'ai vécu ton arrivée comme un signe du destin. Je t'ai observé, j'ai vu chez toi plein de signes féminins, même s'ils t'échappent encore. J'aimerais tant que Laurence, si tu veux bien de ce prénom, vienne me rendre visite parfois. Je sais que tu vas aimer cela. Tes réactions me le prouvent. .../... A un moment la vendeuse s'absenta nous laiss...
- Moi aussi, j'adore porter des bas d'ailleurs, entre nous j'en porte en ce moment, et j'aimerais tellement que mon mari porte des collant ou des bas, en tout cas toutes mes félicitations à tous les deux. Vous avez bien de la chance de pouvoir en profiter. .../... - A la bonne heure ! dit-elle, et elle me tend alors une culotte beaucoup plus féminine que la précédente. Mettez donc celle-là, vous voulez encore porter un collant ou des bas. Il vaut mieux des collants, parce que je ne veux pas risquer que l'on voit une jarretelle à travers votre pantalon ou pire, un bas se dégrafer à cause du frottement. Je vais vous l'enfiler et si vous êtes sage, je vous apprendrai à les mettre vous-même. .../... En marchant dans la rue, je ressentais un grand bien-être. J'aurais du me sentir un peu gêné que l'on puisse s'apercevoir que je portais un collant féminin, mais pas du tout. Le voile collait à ma peau, je sentais les mailles se resserrer et se détendre à chaque pas. Je r...
- Laurent, vous êtes prêt ? demande Sophie, je peux entrer ? .../... - Je ne sais pas, ce n'est pas cela que … Enfin, pourquoi pas. En fait, je n'ose pas, j'ai un peu honte. Ce n'est pas fait pour les hommes quand même. Déjà que je porte une de vos culottes.. .../... - Excusez-moi, mais j'aimerais vous poser une question qui va sans doute vous choquer ou que vous allez trouver indiscrète, mais, depuis ce qui s'est passé et compte tenu de ce que je porte en ce moment, je ne peux m'en empêcher. .../... Un mois plus tard, je décidai de rester à nouveau pour le week-end, j'avais en effet du travail et je préférais le faire au calme le dimanche dans ma chambre. Le vendredi soir, Sophie me proposa gentiment de me laver mon linge, j'acceptai. Elle en profita pour me proposer de dîner avec elle. .../... - Mais non, je n'en ai pas non plus d'ailleurs. Des vrais collants de femme bien sur. J'ai tout ce qu'il faut ici si vous voulez, à moins que vous ne préfériez essayer...
Tout de suite, assis à ses côtés dans sa voiture, je remarquais sa tenue presque sexy, un pull à cotes qui dégageait un belle paire de seins, une jupe au genou très légèrement fendue dégageant une jolie vision sur de fins collants noirs et des escarpins à talons. Je ne pus réprimer une érection, surtout qu'à un moment, elle s'adressa à moi en posant sa main sur mon genou pour attirer mon attention. Heureusement, je me calmai bien vite. .../... - Mademoiselle, je prendrais également quelques paires de bas noirs, et vous m'en donnerez une paire que je mettrai tout de suite car j'ai filé les miens tout à l'heure. .../... Heureusement pour moi, il n'y avait pas d'autre cliente dans le magasin ! .../... En temps normal, j'allai parfois le week-end chez des amis très proches qui, connaissant ma situation familiale, m'avaient proposé de venir chez eux pendant les premiers mois de l'année universitaire. Un samedi après-midi où je restais en ville, elle me proposa de...
- Beaucoup de rock et de jazz, dans tous les styles sauf le métal. .../... J'étais sous le charme. De plus, Sophie était ravissante, je me pris à regretter qu'elle soit ma propriétaire. Si je l'avais rencontrée dans d'autres circonstances... Ma chambre avait une entrée indépendante sur le palier, je pouvais utiliser toutes les commodités de l'appartement, j'avais même un téléphone mis gratuitement à disposition. Très rapidement, une complicité naturelle s'établit entre nous. Sophie ne m'envahissait pas, elle me laissait vivre ma vie. .../... Bien entendu, Sophie ne ressemblait pas au portrait classique de la logeuse à cheveux gris habitant un appartement remplies de napperons en dentelles. Bien au contraire, je fis la connaissance d'une femme alerte, habillée à la mode, portant toujours des talons hauts, maquillée avec goût. Elle offrait une image de sophistication bourgeoise de bon aloi. L'appartement de style ancien à hauts plafonds était immense, le mobil...
- Presse toi un peu voyons, tu aura des talons beaucoup plus haut tres bientôt alors active un peu le pas ! .../... Marc demeurrai incredule, pourquoi Olga s'evertuai t-elle a l'appellé «Carole» ou «Ma cherie» ? Et que pouvait etre cette satané Transformation dont elle parlai ? .../... - Lis donc cet article, je pense que cela pourra t'etre utile dans l'avenir..... .../... D'une clé de judo, Olga tordi le bras de la pauvre victime desormais a sa merci... .../... - Ici nous allons te reéduquée completement afin de faire de toi une nouvelle personne, ici tu apprendra a te comportée et a pensée de maniere differemente.Paralellement a cela, tu subira une longue transformation physique, mon amie Therese qui est medecin s'en chargera...elle travaille depuis des années avec des transexuelles, elle n'aura donc aucun mal a te transformé en splendide jeune femme ! Donc dorenavant tu ne repondra plus que par le prénom de «Carole» et tu a interet de parlé de toi au feminin,s...
Notre objectif était tout autre. Nous nous adressions à tous ceux qui n'osaient pas, qui cherchaient soit à passer un moment en femme, soit à mieux vivre leur féminité, surtout pas à nous mettre au service d'un nombre restreint, d'un petit milieu branché. Mais bien sur, il était évident que nous ne ferions aucune sélection, que tout le monde serait le bienvenu, hommes, femmes, couples … .../... - Comme nous tu vivras ici comme une femme, tu devras venir au magasin ainsi et en sortir aussi. Nous ne devons pas laisser paraître à l'extérieur qu'en dehors des clients il y a des hommes. Tu seras notre femme à tout faire, tu t'occuperas de l'intendance, les cartons, les rangements. Petit à petit tu apprendras ainsi et si tout va bien nous te mettrons en contact avec les clients. .../... Quant à nous, nous vivons toujours ensemble toutes les trois. Je ne m'habille quasiment jamais en homme. Mon corps est le même que celui de l'époque. .../... Avant d'ouvrir l'instit...
- Non, je m'arrange pour y aller en début de journée, ensuite je reviens à la maison me féminiser. .../... Comme nous l'avions prévu, Edwina vint nous rencontrer quelques mois plus tard. De notre côté, le projet avançait. Nous avions trouvé un local et un financement, pris contact avec les fournisseurs, les travaux allaient bientôt commencer. La présence d'Edwina devait nous permettre de finaliser notre association. Celle-ci lui permettait d'étendre son réseau à l'extérieur de l'Angleterre, et nous apportait son expérience et sa réputation. .../... - Je vous avais prévenu, me dit la gynéco, c'est difficile à supporter, mais vous devez aller jusqu'au bout. Si j'arrête maintenant, vos poils repousseront et vous garderez des traits masculins, alors qu'actuellement votre visage, vos pommettes se transforment naturellement sous l'effet des hormones. Patience, dans quelques semaines, je limiterai la dose à un simple " entretien " de votre silhouette. .../... En ef...
Le soir même, je regardais sur internet et finis par trouver deux instituts spécialisés. L'institut anglais était tenu par une femme superbe, une vraie femme, les modèles photographiés étaient pour certains incroyables ! Situé à Londres, il proposait toute une gamme de prestations allant de la transformation temporaire avec photos, jusqu'à l'accompagnement (" Escort ") pour le shopping ou les soirées, et bien sur toute une gamme de vêtements, lingerie et chaussures. L'institut américain était tenu par deux " femmes " incroyablement séduisantes il était situé à Austin. Par contre, elles ne fournissaient pas l'escorte. .../... Je me demandais si nous ne pouvions pas faire la même chose. Je suis sure que par Valérie et Monique, le bouche à oreille se fera vite autour de nous. J'aimerais bien que nous allions en Angleterre visiter Edwina DeSledge, leur demander des conseils. .../... - Bon, ma belle, nous irons voir mon gynéco à la rentrée. .../... Notre idée ...
Une jeune femme, grande, élancée rentra un jour dans le magasin. .../... C'était bien entendu un travesti. Elle s'appelait Valérie et nous devînmes amies très vite. Un jour, Valérie vint me trouver. .../... J'en ai fait l'expérience, je ne suis jamais revenue en arrière, mais je n'ai pas eu ta chance, je suis obligée de vivre de mon corps, sinon je ne peux rien faire, malgré tous mes diplômes. .../... - C'est parfait, écoutez, je vais prendre les deux, je vais aussi prendre les culottes assorties et des bas. Si vous pouviez m'amener la culotte assortie à cette guêpière et une paire de bas noirs, je vais mettre tout cela dès maintenant. Je referme le rideau, elle le rouvre aussitôt, je vais chercher ce qu'elle me demande, tout en évitant le regard de Catherine, et les lui tend. Alors, là voilà qui enlève son string, se plante le sexe à l'air devant moi pour mettre sa culotte, retire ses escarpins et commence à enfiler ses bas. Au moment de les accrocher, e...
Convaincu, j'acceptai. Au fond de moi-même, en fait, j'avais très peur. .../... - Je ne sais pas, maintenant que j'ai mon diplôme, il faut que je travaille. Je ne peux pas le faire en femme. .../... - Saches que pendant les semaines à venir, tu vas devoir vivre ainsi tous les jours, je t'encourage à ne pas revêtir une seule fois tes vêtements masculins, même en week-end. Il faut que cela te soit naturel, que comme toutes les femmes, tu te maquilles le matin, tu t'habilles et tu partes au travail. L'homme doit absolument disparaître de ton existence durant ces deux mois. .../... - Attends, cela signifie qu'il me faut vivre en femme pendant tout l'été ! .../... Je profitai de ce jour pour faire quelques achats, notamment en chaussures. Je réalisai à ce moment que j'en avais un peu assez de vivre aux frais de Sophie et que je ne pouvais pas faire vivre Laurence sur son seul budget. Qu'effectivement, je devais décider de mon avenir. Laurence devrait-elle disparaître ...
Le courage m'a toujours manqué pour la rejoindre. Je me disais, un jour peut être je franchirai le pas, et ce jour là, je serai calme et sereine. Alors la grande dame noire m'emmènera vers la porte de lumière, cette porte qui m'obsède mais que j'ai toujours craint de franchir. Aujourd'hui, j'ai décidé d'accompagner la dame noire et d'aller voir derrière la porte. .../... Nous avons parlé longuement ce soir là. Puis il est rentré chez lui. J'ai eu beaucoup de difficulté à trouver le sommeil. .../... - Je n'ai jamais vu d'enfants entrer chez lui. Et je ne vois pas en quoi sa présence dans cette immeuble puisse nuire à quiconque, ni où se trouve votre immoralité ! .../... - Des ennuis, non, mais je reçois tous les jours des lettres. .../... - Oui. Dès que je rentre chez moi, je me change. A la maison, je suis enfin moi-même. Je suis celle que j'ai toujours désirée être. .../... Je dois faire quelques courses pour remplir mon frigo. J'ai le malheur de renc...
Lentement, je me glisse jusqu'au milieu de la pièce et m'assoie sur le coin de la table basse, juste en face d'elle. Son regard vibrant me rappelle le son désincarné d'une flûte de bambou. Sa respiration est ample et fluide et me fait songer à la fraîcheur d'une rivière au printemps. Son odeur délicate m'envahie et me transporte langoureusement le long d'un fleuve inconnu, et précieusement gardé secret. .../... Nos reins se conjuguent... fusionnent... Je sens l’essence de mon amante se répandre en moi, et en même temps, je sens que ma passion enflammée, coule pour l’envelopper et la protéger contre l’absence, la triste solitude, de l’être. .../... Ses seins magnifiques si ronds et si invitants viennent se presser sur ma poitrine, sans doute pour me faire comprendre que je suis rentré à bon port. L'instant d’après, mes mains les retrouvent, les envahisse, les pétrissent et en les comblant de tendresse, amorcent leur voyage fantastique à...
- Et puis nous irons de temps en temps faire du shopping, nous acheter des sous-vêtements et des robes, enfin tout ce que femme désire. .../... Catherine et moi sommes toujours ensembles, je crois qu’elle aime autant les femmes que les hommes. Nos nuits d’amour en sont la preuve. Depuis peu, Jean-Claude est venu habiter avec nous, il était l’amant de ma femme et cela je m’en doutais un peu. Naturellement, il est devenu mon amant également. J’appréhendais la première fois qu’il me fit l’amour mais très vite j’ai trouvé cela très à mon goût. Depuis, avec Catherine et Jean-Claude, nous passons des nuits torrides et je dois dire que j’adore ça. .../... - Te voilà rassurée, maintenant, je n’ai pas de maîtresse ? .../... - Non ! Surprise ! On dit «surprise » quand on est une femme. Au fait comment se prénomme cette jeune personne que j’ai le plaisir d’avoir devant moi actuellement ? .../... Comme Catherine le disait, je n’ai pas tardé à p...
CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
Hommefleur association loi française 1901
enregistrée sous le n° W921001873
Copyright © 2011-2015
All Rights Reserved
Contact webmaster