barcarena9@gmail.com
tamires2233@gmail.com
faustobispo2@gmail.com

HOMMEFLEUR : Transgender site, just showing some lace from our bra, but that's all !
Fabienne azincourt a écrit sur le livre d'or :
je suis enchantée d'arriver sur ce site, vous y êtes toutes si féminines...à bientôt!
I love this site, I sign the guest book
Croire ou pas... Avec leur culture scientifique, nos copines ingénieuses se posent des questions. Elles croient en un Dieu, mais pas celui des religions. Invitation au voyage dans l'univers !
Le Credo de Lucie Sobek et la théorie des "Si" de Carole Derider
Jeanne Auguey 09/08/2014
Last weekly registered girlfriends ! De nouveaux membres sont venus nous rejoindre. Les premiers pas sur le site peuvent être "maladroits"... Réservons leur le meilleur accueil !

23rd Saturday 2014, Corantine Barly

Register me as site member
Forum public : vendredi matin sur France inter
Par Beatrice D agora Publié: 23rd Saturday
11 réponses
vendredi matin, je me suis permise d envoyer un petit message au cours

d une emission de France inter

et .....


http://youtu.be/HztoVLnxgNA

cliquez et mettez le son



ce baiser que m a adressé Nelly Kaprièlian je vous le dédie a toutes

merci infiniment Nelly
Girlsfriends tell us stories! Nowadays, they read and appreciate* :
yesterday, La longue transformation, par chrissy
yesterday, Une soirée avec Myriam, par chrissy
yesterday, La lettre de Paul, par chrissy
yesterday, Le voyage à londres, par chrissy
yesterday, Mes premiers pas, par francoise
27th Wednesday, C'est grave Docteur ?, par micheleanne
27th Wednesday, LA CONVOCATION, par marietherese
27th Wednesday, L'étudiant en anglais, par marietherese
25th Monday, Moi, une demoiselle d'honneur?, par helene65
25th Monday, Je me suis éveillée différente !, par francoise
25th Monday, Week end à la campagne, par chrissy
25th Monday, la cave aux deux mondes 2, par liliane
24th Sunday, Adam est Eve, par divers
23rd Saturday, Chirurgie plastique, par chrissy
23rd Saturday, La cérémonie, par chrissy
23rd Saturday, Ma nouvelle maison, par divers* Texts noted by the readers with a note > 3/5
Shantee Rosatta, adhérente n° 1121. Au hasard des rencontres virtuelles, une copine se présente à nous : « Bonjour à toutes! C'est avec un réel bonheur que j'ai découvert ce site. Je me sens déjà moins seule.J'ai 48 ans, et malgré bien des efforts, ma particularité ne m'a jamais quittée. Maintenant, j'aimerais faire des rencontres, apprendre à me maquiller et à m'arranger avec goût. En parcourant le site j'ai vu plein de belles personnes qui vivent leurs féminités avec bonheur et élégance. Je ressens beaucoup de gratitude envers celles qui ont créé cet espace.Merci de m'accueillir parmi vous.Shantee »
En savoir plus sur elle
Contacter Shantee
St-Jérôme, Québec
Marie Laure : « The only website where we can ear to yourself "You are pretty" ! » Aujourd'hui, à...

08h15 Elisa revesse à .Fabienne Hauteville « toute jolie »

08h13 Elisa revesse à .Fabienne Hauteville « beaucoup de charme »

06h34 Beatrice d agora. «

27/08/2014 21h32 Elisa Revesse a écrit :LA CLASSE
merci Elisa .. c etait ma premiere escapade parisienne .. un vrai bonheur »
Aurelie Corre, notre plus belle copine du jour! J'aime changer de tenue, varier les genres, essayer des combinaisons différentes de vêtements et les différentes façons de les porter. Angoisse sans fin de la femme qui ne sait pas que porter et joie délicieuse de trouver la tenue adéquate. J'aime m'habiller je ne peux le nier, jouer les modèles parfois…. Mais ce que j'apprécie par dessus tout c'est de pouvoir partager avec vous ces moments de ma vie et recevoir les vôtres en échanges Je sors régulièrement, principalement pour faire du shopping, ou comme il y a peu pour l'AG de hommefleur, mais aussi juste pour me balader et profiter de ces instants dont chacun est unique et merveilleux. Merci a Jeanne et à toutes celles qui l'aident à faire vivre cette association.
En savoir plus sur elle
Voir tous nos palmarès
Geraldine Rose, notre plus bel album du jour! Bonjour, Mon prénom Géraldine est né un jour de carnaval où j'ai enfin pu sortir en fille. Aux Antilles, beaucoup d'hommes profitent de cette période festive pour se transformer et devenir des filles ou des femmes durant ces quatre jours de fête annuelle. Certaines comme moi peuvent ainsi et sans se faire remarquer affirmer leur féminité.Mon histoire comme pour beaucoup d'entre vous remonte à mon enfance. J'aime ce site où chacune peut s'exprimer et tente de faire des connaissances. Evidemment, j'aimerai trouver des copines, ici en Martinique ou rencontrer certaines d'entre vous lors d'un séjour... Bises à toutes.
En savoir plus sur elle
Voir tous nos palmarès
Evidence, their true little feminine life! Nowadays, they read and appreciate* :
yesterday Ladymaud
27th Wednesday Loan
27th Wednesday Jeanne
25th Monday Priscilla
23rd Saturday Marie-danielle* Texts noted by the readers with a note > 3/5
Les albums du jour et photos récentes des copines.
Last picture uploaded. Rejoindre l'album
Au secours, mon fils se travestit... Vous vous apercevez depuis un certain temps que vos vêtements ou vos chaussures sont déplacés ou bien vous prenez votre enfant en flagrant délit du port des jupes ou des chaussures de sa sœur. Il s’agit peut-être simplement d’une découverte, nombreux sont les garçons l’ayant fait un jour mais le fait est resté sans suites.
Si vous observez une chronicité :
  • Ne culpabilisez pas en vous demandant ce que vous avez fait ou ce que vous avez loupé. Vous n’y êtes pour rien, il s’agit d’un des mystères de l‘esprit humain.
  • Ne le brutalisez pas pour le remettre dans un « droit chemin », la violence serait contreproductive dans son cas.
  • Ne le jetez pas à la rue, il n’a volé, ni violé, ni tué personne. Il est mineur donc sous votre responsabilité et il sera à jamais votre enfant !
    Acceptez d’ores et déjà que votre fils ne sera pas tout à fait comme les autres et entamez un dialogue avec lui pour connaître les raisons de ses envies qui peuvent être très diverses selon les cas, d’une fascination pour le vêtement féminin simplement jusqu’à l’expression à l’opposé d'une irrépressible aspiration à être femme. Cela traduit-il que votre fils est homosexuel ? Etre homosexuel n’est pas une tare ou un défaut et il faut savoir qu’il existe de nombreux transgenres adultes qui sont hétérosexuels, mariés et pères de famille. Il sera peut-être un « transgenre », une personne appréciant le port des vêtements habituellement dévolus à l'autre sexe. Il existe une différence fondamentale entre homosexualité et trans-identité, la première répondant à la question "vers qui suis-je attiré(e) ?", la seconde répond à "qui suis-je ?"
    Ces personnes n’ont pas toutes des parcours sordides dans leur ensemble, oubliez les clichés « prostitution du Bois de Boulogne » et aidez-le à gérer son idéal avec des personnes ayant des expériences et des sentiments semblables aux siens et qui pourront être de bon conseil.
    Votre enfant est-il dévalorisé ? Sa vie sera plus compliquée que pour un autre mais engager une recherche de son identité réelle, en contradiction avec son identité sociale, est une démarche difficile, qui suppose une volonté forte, du courage, de la ténacité, toutes qualités qui enrichissent la personnalité de tout individu. C’est pourquoi, celles qui réussissent, sont des atouts pour notre société.
    Pour plus d’information, consultez le site http://www.sts67.org
    Est-il un phénomène isolé ? Selon une enquête, 6% des hommes aux USA se travestissent.
Forum visible de tout visiteur, cherchant à en savoir plus sur notre mode de vie et notre association.
Le petit forum des copines, consommé sans modération !
bonjour je suis tres femme dans ma tete depuis toujours,et souhaite partager avec d'autres filles comme moi juste pour se dire que d'etre fille c'est trop bon , merci à toutes
Myriam m'encourageait à faire du jogging. Elle se réjouissait de voir que je n'arrivais plus à la lâcher. Un jour elle revint avec deux collants de jogging en matière élastique et brillante et aux couleurs pastel, typiquement féminins. Elle tenait à ce que nous les mettions tous les deux. J'essayai de résister mais comme toujours, par menaces et promesses, elle eut finalement gain de cause. C'est aussi à ce moment là que mes seins commencèrent à prendre nettement du volume et Myriam m'obligeait à porter en permanence un petit soutien gorge "seins nus" blanc bordé de dentelles qui faisait ressortir mes seins naissants "Tu es mignonne comme tout avec ce soutien gorge, tu fais tout à fait "jeune fille en fleur". Mes petits seins se voyaient maintenant nettement sous mon collant de jogging et plusieurs fois au bois de Boulogne je me suis fait siffler et même traiter de PD! Il me fallu mettre mon amour propre dans ma poche, d'autant que je me rendais compte que mon allure a...
En arrivant dans l'appartement, je trouvai un mot de Myriam. " Charles chéri, Tu trouveras sur ton lit et dans la salle de bain tout ce qu'il te faut pour devenir Carole et te préparer à être ce soir, la plus belle des femmes. J'ai retenu deux places pour dîner dans notre petit troquet discret et fort sympathique. Nous passerons ensuite un moment dans un endroit inédit pour toi. Ensuite…. la nuit nous appartiendra." Effectivement je trouvai sur mon lit une splendide parure de chez Lise Charmel, une très belle robe moulante à bretelles en velours rouge complétée par un boléro dans le même tissu, sans omettre les bas, les chaussures, le collier de chien en velours noir incrusté de brillants, les longues boucles d'oreilles à pinces, bagues et bracelets, tous parfaitement choisis pour aller ensemble. Trois heures plus tard j'étais fin prête pour sortir. De son coté Myriam s'était faite magnifique et abhorrait un visage resplendissant. Au moment de sortir nous nous aper...
Il est bien évident que le prendrai en charge la totalité des frais que vous ferez pour Carole. Je suis aussi parfaitement conscient que ma proposition constituera une gène puis un obstacle complet à l'exercice de votre profession. J'ai donc décidé de compenser votre manque à gagner et de préparer matériellement l'avenir de Carole en lui versant chaque mois, sur un compte que vous ouvrirez dans une banque Suisse, une somme à cinq chiffres. Ce versement prendra effet à partir du moment où vous aurez été consulter le docteur Dubois et où vous commencerez le traitement hormonal. .../... Comme convenu, je vous écris pour vous préciser comment je vois l'avenir de mes relations avec Carole. Je serai très direct. Je vous ai dit lors de notre récent déjeuner, qu'à Londres je suis tombé amoureux de Carole et je souhaite, à l'avenir, en faire ma compagne et vivre avec elle à plein temps. Pour être plus précis, je souhaite qu'elle devienne ma maîtresse, sinon ma femme....
Samedi matin nous étions de bonne heure dans l'Eurostar et débarquâmes à 10 heures, heure locale, à Waterloo Station. En un quart d'heure un cab nous déposa au Méridien de Piccadilly street et à quatorze heures j'arrivai seul, comme convenu, à l'institut, n'emportant avec moi que le manteau de fourrure pour le soir. J'étais la première "cliente" de l'après midi. Dans le taxi et durant tout le trajet, j'étais en proie à une vive inquiétude. C'était la première fois que j'allais me dévoiler devant des inconnus en tant qu'homme et en tant que travesti. Je me disais que ma virilité allait en prendre un sacré coup. Pour me tranquilliser je pensais que des dizaines d'hommes avaient déjà fait ce parcours. L'accueil a été très sympathique et je fus un peu rassuré. Après avoir discuté un instant, Théodora me demanda si c'était la première fois que je me rendais dans un institut de beauté comme le sien. Devant ma réponse affirmative, elle m'expliqua ce qui allait...
C'est à cette époque que je fis l'acquisition de mon premier ordinateur ( on était en 1995 ) et que naviguant sur internet je fis la découverte de sites résevés aux travestis. Là j'eus l'immense surprise de découvrir que je n'étais pas seul loin de là, a vivre une double vie, et que par le monde il existait des centaines de miliers d'êtres dans mon genre, que certains ou certaines d'entre eux ou elles comme ils disaient avaient crée des sites pour accueuillir des correspondants. .../... - Super Emmanuelle, je suis mois même etonnée de me sentir aussi à l'aise! .../... Alors je me rendis compte que mes réticences à vivre ma féminité cachée dans mon appartement était ridicule et qu'il était grand temps à mon age de rencontrer des gens comme moi avec qui partager mes moments de femme du 3° sexe ( c'est ainsi que je me prétendais à cette étape nouvelle). .../... Je fis donc mon entrée dans le cabaret, il était 22 heures et il y avait déjà une bonne trentai...
-"Qu'est-ce que tu fais comme métier ?" a demandé ma fille. .../... Et le matin suivant, je le maudissais consciencieusement, bien entendu. Dieu, faut le comprendre: d'abord, il est comme tout le monde, il n'aime pas qu'on lui montre qu'il s'est trompé. Et bien qu'il se soit pas mal adouci entre l'Ancien et le Nouveau testament, il est quand même encore relativement pointilleux sur les formules de politesse. .../... Sur le moment, bien sûr, je n'ai pas compris. J'ai bredouillé des "Ben enfin chérie, c'est moi, qu'est-ce qui te prend ?" dont le son me paraissait quand même un peu bizzarre, jusqu'à ce que je vois mon reflet dans la glace de l'armoire à côté du lit. .../... -"Ecoutez moi bien: Il y a à peu près autant de rapport entre le fonctionnement d'un corps d'homme et celui d'un corps de femme qu'il peut y en avoir entre un tracteur agricole et une automobile de luxe. Maintenant, s'agissant de vous en particulier, il est évident que vous êtes plus près de la M...
Un jour Marie-Pier passa et nous vit. Cela lui donna une idée qu'elle s'empressa de réaliser. .../... La première convocation que j'ai reçue, je l'ai jetée à la poubelle. .../... On y parlait de prévention, de contrôle systématique de la population. .../... Nos journées à la réception sont agréables. Nous aimons toutes les deux les contacts humains. .../... Etais ce moi qui ne percevais plus bien la réalité, ou étaient ce elles? .../... Nous avons un petit jeu, Annie et moi. Lorsque c'est un monsieur seul qui s'approche de notre comptoir, nous essayons de le séduire. Nous ne pouvons pas parler, le silence est de rigueur. A part cela tout est permis. .../... La relation avec les deux doctoresses changeait. Marie-Pierre et Marie-Pier n'étaient plus les froides doctoresses du début mais étaient devenues de tendres amies. .../... Je suivais du regard les détails de leur examen. J'aimais voir ces courbes nouvelles, ces zones remaniées. J'ai aimé voir cette j...
Je fus bientôt remis de cette grosse émotion et continuai mes pérégrinations de chambre en chambre, afin d'aider ces joyeuses dames à terminer leur habillement. .../... Un jour, John m'indiqua dans son bureau un gros tas de vieux papiers. Il me demanda d'y jeter un coup d'œil et d'y prendre ce qui pouvait concerner mon travail. Je classai sommairement les papiers en différents tas. J'avais déjà une certaine habitude et un seul coup d'œil me suffisait. .../... Les autres me touchaient, me caressaient les bras et les épaules. .../... Je parcourais l'album, revenant parfois en arrière pour comparer deux séries. J'étais fasciné. .../... J'ai bien eu un peu mal, j’ai senti quelques brûlures, j'ai eu parfois quelque difficulté à respirer. Mais mon plaisir à me voir de près dans le miroir, à placer mes mains autour de ma nouvelle taille, à faire glisser mes mains le long de mon joli corps et surtout le long de mes nouvelles jambes compensait largement ces petits...
"Tu aimes?" Me demanda t'elle à voix basse, "C'est la première fois que je fais ça à un garçon!" .../... Et elle m'entraîna au pas de course jusqu'à une ruelle voisine dans laquelle se trouvait une bijouterie. C'est ainsi que, sans même avoir eu le temps de reprendre mon souffle, je me retrouvais avec deux jolies perles sur mes lobes d'oreilles percés! .../... "Oh, oui, elles sont très jolies, mais… Je ne peux pas les porter, je…" .../... Je me demandais comment je pourrais un jour me sentir à l'aise avec "ça" aux pieds! Mais maman avait raison. Je devais m'entraîner si je ne voulais pas me ridiculiser le jour du mariage. Je me baissais pour essayer d'enfiler ces mules, mais ma mère me dit que ça n'irait pas. Elle me tendit une paire de mi-bas très fins: .../... "On s'est dit que ce modèle était idéal pour toi: le décolleté n'est pas trop plongeant, on ne verra donc pas que tu es un garçon." .../... Je finis de préparer ma valise, je n'emportais pas un ...
- Tu possèdes à la suite du décès de ton mari une grosse fortune personnelle qui te met pour toujours à l'abri du besoin, et de plus nous allons vivre toutes les deux, tu veux bien au moins ? .../... En effet, je vis un string, et un soutien-gorge corbeil avec le porte jarretelle assorti, Rouges bordées de dentelles noires, des Simone Perelle ! (mais comment se faisait il que je connaissais maintenant la marque des dessous féminins !) .../... Pendant que Mélusine s'absentais je pris une douche en couvrant mes cheveux d'un bonnet protecteur, me séchais et assise devant la table de toilette entre pris de me maquiller. C'est ainsi que je me rendis compte que je me comportais comme une femme habituée à se maquiller et à se pomponner : une application d'un fond de teint presque transparent, un dépôt de poudre compact, puis un trait net d'eye liner pour affiner mon regard, un peu de blush sur mes pommettes et un rouge carmin sur mes lèvres pulpeuses et pour finir un nuage ...
Tout à une fin. Le lendemain je repris donc mes fonctions d'homme, non sans une indéfinissable tristesse. Les jours passèrent et j'évitais d'évoquer cet épisode qui pouvait passer à ses yeux pour un égarement. Je partis faire un remplacement à Champagnole dans le Jura puis un autre à Sens. Entre temps nous avions repris nos habitudes et je ne manquais pas de lui manifester de façon tout à fait honorable ma virilité. Ce n'est que quelques semaines plus tard, alors que le printemps était déjà bien là, qu'elle me demanda si je souhaitais redevenir femme. Cette fois-ci, elle me proposa que se soit durant tout le week-end que nous devions passer dans sa maison de campagne au bord de la Seine entre Vétheuil et La Roche Guyon. "Je m'arrangerai pour que la femme de ménage ne vienne pas mais il faudra que tu la remplaces car je ne souhaite pas tout faire" Je lui montrai que sa proposition ne me déplaisait pas et dès notre arrivée, le samedi matin, je du recommencer l'épil...
C’est la première fois depuis 2 ans que je me retrouve seul. .../... D’abord je me touche le visage, les cheveux, puis la poitrine. .../... - Je suis en panne de voiture et Nadia arrive à la gare de VIRON à 17h00, si toi ou Paul pouviez aller la chercher ce serait super ! .../... Les battements de mon cœur se calment et peu à peu je retrouve mes esprits. .../... Suzy adore que je lui caresse les seins, la sensibilité des aréoles provoque une érection des mamelons qui maintenant saillissent nettement au travers de la dentelle de mon soutien-gorge. Le plaisir est intense ! .../... Je ne suis pas dans le corps d’une femme, mais dans le corps de ma femme ! .../... Ce dernier empourpre mes joues et descend par une douce chaleur vers le bas de mon ventre. .../... il y en un très grands sur les portes de l’armoire de notre chambre. En prenant soin de marcher doucement pour ne pas me tordre les chevilles, je traverse le couloir qui mène à la chambre. .../... Imm...
- Tu as raison, mais tu vas être très surprise! Je ne suis plus bien dans ma peau, j'ai l'impression de ne plus être moi-même! .../... Maintenant que le temps a passé, que j'ai perdu ma virginité et que je suis une femme heureuse, mariée à un médecin qui connaît toute mon histoire, puisque c'est lui qui s'est occupé de mon changement d'identité, je suis enfin une femme, une vraie, heureuse, et adorée par son mari qui ne sait quoi faire pour lui plaire! .../... - J'ai fais la connaissance d'une camarade de mon âge et je passais mon temps à la regarder. Non pas comme quelqu'un qui a envie d'elle, mais comme quelqu'un qui voudrait être elle! .../... - Oui, c'est comme ça que ça a commencé, l'envie irrésistible de vivre dans le corps d'une jeune fille. .../... J'avais évidemment depuis l'âge de 14 ans quitté l'école et vivait chez ma mère, et nous étions toujours ensemble. .../... - Alors je crois que pour mieux te connaître toi même, il faut commencer...
Nous devions partir pour Cannes à la fin de la semaine. Annie devait, bien évidemment, venir avec nous. Le problème qui se posait était celui de la fameuse robe de la mariée et de tout son trousseau. Myriam avait décidé que c'était elle qui choisirait tout chez son couturier de l'avenue Montaigne, proche de l'appartement. Il fallait simplement que l'on me fasse faire un mannequin à mes mensurations. Ensuite c'était facile. Il suffirait de faire les essayages à Cannes où ce couturier avait une boutique sur la Croisette. La confection du mannequin est maintenant informatisée. Je me suis donc rendu dans l'atelier du fabricant de mannequins où on m'a prise en photos sous diverses incidences et l'ordinateur a reproduit mon corps à l'identique en trois dimensions. Pour les photos Myriam me fit mettre une culotte assez gainante et je pus me débarrasser de mon soutien gorge carcan qui était dorénavant remplacé par un Playtex à peine plus élégant mais qui avait quand même...
" Carole êtes vous prête à être une amante passionnée, chaleureuse et toujours prête à recevoir votre maître?". OUI .../... "Puisque vous avez répondu positivement à mes questions, Paul je te donne pour amant à Carole. Carole, je te donne pour maîtresse à Paul. Je vous demande maintenant de sceller votre engagement public par l'échange de ces deux bagues." Paul passa alors à mon annulaire gauche un somptueux anneau serti de diamants et je passai à l'annulaire de Paul un discret anneau en or blanc. "Vous êtes maintenant unis". .../... " Paul es tu prêt à lui manifester plein de fougue et de force virile ". OUI .../... " Paul es tu prêt à devenir le maître solide, protecteur et généreux de Carole ". OUI .../... " Carole êtes vous prête à devenir une femme, discrète, fidèle, et dévouée? ". J'émis un OUI à peine audible. .../... Les conversations avaient toutes quelque chose d'artificiel car je sentais bien que beaucoup auraient voulu m'interroger s...
- Mais enfin, protestai-je, tu ne vas quand même pas me mettre des bigoudis ! .../... Je fus incapable de refuser, et à peine avait-elle rangé son attirail de manucure qu'elle sortait celui d'épilation. J'avais les mains assez poilues, et il en était de même pour les bras. Pendant qu'elle faisait chauffer la cire, elle m'expliqua qu'elle s'occuperait de mes bras en même temps que les mains, et peut-être des aisselles. J'allais un peu protester quand elle se pencha sur moi pour m'embrasser, ce qui fit avorter purement et simplement toute tentative de protestation. Entre-temps, la cire avait fini de chauffer, et elle l'appliqua en bandes, avant de poser dessus un ruban de toile, qu'elle arrachait rapidement. C'était assez douloureux, mais le regard de Sophie atténuait la douleur et décuplait mon courage. Elle commença par le bras droit, et descendit jusqu'à la main, puis fit de même à gauche. Quand ce fut fini, elle me demanda de lever les bras et de retirer mon T-Shirt,...
Elles n’ont pas ri, elles ne se sont pas esclaffée ni choquées de ma demande. .../... C’est le grand moment, N me prend par la main et me conduit hors de la pièce. .../... Je me suis entendu lui dire avec une voix qui devait défaillir : .../... Chaussures prêtées, idem perruque et robe après…… .../... Je me voyais là, debout, dans une robe noire, mini, je ne me reconnaissais pas. .../... Puis il y a eu le maquillage, fond de teint discret, rouge à lèvre… dans la voiture ou dans ma chambre d’hôtel lorsque j’étais en voyages d’affaires. .../... Quand j’étais gamin, comme bien d’autres encore une fois, je jouais au blazé, au « dur » lors de surprises party. Accoudé au bar ou affalé dans un fauteuil, sirotant un coca ou une bière pour me donner une contenance, je me maudissait de ne pas oser inviter une fille… parce que j’avais peur d’essuyer un refus, d’avoir l’air « ridicule »… .../... Elle sort, revient, me soulève le pied, je...
A la fin du débat , la suite fut épique car notre jeune et timide Pamela qui faisait sa première sortie en public , pour aller au restaurant dans les rues pavées de la vielle ville d’Amiens , avec ses talons de 10 à 12 cm au moins ; nous nous sommes faites remarquer par les piétons ; imaginer la scène Anne Sophie et Chantal soutenant Pamela qui n’arrivait pas à marcher sans se torde les chevilles ; arrivée dans un restaurant bondé de monde de bruit et de musique jazzy par un groupe de musicien talentueux ; nous étions 7 à table ; 3 femmes bios , 3 femmes transgenres et un homme ; notre coq Jean Pierre pouvait se pavaner il avait ses 6 poules pour lui hihihi ! la table était bonne même si à cause d’une musique trop forte en volume ne permettait pas de papoter entre nous aisément ; quel contraste de voir le changement radical de comportement chez la même personne sinon qu’elle est un homme ou une femme , bien sûr que je parlais d’Anne Sophie ; .../... ...
Vie active. Je n’ai pas fait d’autres études, le marché de l’emploi de l'époque nous sortant rapidement des écoles, et j’ai du quitter la famille pour m’installer en région parisienne. Je dois avouer que j’étais très content de m’éloigner, car je projetais enfin de me constituer une petite garde-robe, en faisant des achats par correspondance. Timide comme je suis, il m’est absolument impossible de faire quelque achat que se soit en direct. Tout y est passé. Je me suis habillé de la tête aux pieds : chemisier vieux rose, soutien-gorge en dentelle, jupe droite doublée, petite gaine avec jarretelles, bas noirs et escarpins. J’ai un peu regretté l’achat de cet ensemble, ayant plutôt un faible pour tout ce qui est un peu bouffant. Mais on ne trouve pas toujours ce que l’on veut dans ces gros catalogues. C’était quand même beaucoup mieux que mon couvre abat-jour de l’adolescence ! Bien que seul dans mon studio, je rangeais tout cela précieusement da...
Plus souvent, je me suis rendue de chez moi jusqu'à mon auto et ai fait de courtes randonnées dans la ville, en femme. Sans grand mérite, du reste, parce qu'assise dans son auto, même une femme à deux têtes ne se ferait guère remarquer. .../... Je n'y accordais pas beaucoup d'importance, en fait. Cela peut paraître étrange, après tout ce que je viens d'écrire sur ma vie fantasmatique; mais celle-ci était de moins en moins sexualisée, comme je l'ai déjà mentionné. Quant à mes ébats amoureux avec mon épouse, je les considérais comme un beau moment de partage, de tendresse, de caresses mutuelles, mais l'orgasme n'était toujours qu'un bref moment à passer, décevant dans l'ensemble, parce qu'il marquait la fin de l'excitation. Était-ce là un vestige de mes cycles auto-érotiques d'autrefois? Peut-être! .../... Or les travestis adoptent, en même temps que le vêtement et l'apparence, les comportements stéréotypés que les femmes conscientisées dénoncent jus...
On lit souvent dans les publications officielles: «Dans ce texte, l'usage du masculin a pour but de simplifier la lecture et inclut aussi le féminin»... Mais ici comme dans tout le site, il y a plus que ça... «L'usage du masculin est une ambiguïté que j'ai décidé d'accepter avant de la résoudre.» .../... Je me questionne toujours sur ce qui motive la femme à se mettre si belle. Que pense-t-elle quand elle met une jolie robe? Quand elle dévoile sa jambe ou qu'elle se la caresse nonchalamment? Quand elle galbe ses seins? Quand son pied s'amincit et s'effile dans un escarpin délicat? Quand elle se glisse dans la soie ou le Nylon, quand elle se pare de dentelles et de trésors? Quand elle épile minutieusement ses sourcils et étale son maquillage? Quand elle souligne ses cils et ses paupières, mettant en relief la couleur de son iris comme bijou en écrin? Quand elle enhardit sa féminité de rouge sur la bouche? Quand elle déambule avec une petite robe légère et ...
CCBot/2.0 (http://commoncrawl.org/faq/)
Hommefleur association loi française 1901
enregistrée sous le n° W921001873
Copyright © 2011-2015
All Rights Reserved
Contact webmaster